Cinq éléments à considérer pour bien choisir un laptop «gaming»

Avec le soutien de

Les ordinateurs portables «gamer» pullulent. Cependant, il n’est pas évident de faire son choix car la spécificité technique est primordiale. Suivez le guide.

Acheter une console est facile pour les joueurs. Mais choisir un ordinateur portable gamer relève souvent d’un défi. Toutefois, les constructeurs de laptop gaming mettent les petits plats dans les grands pour le bonheur des aficionados. MSI, ASUS, HP, DELL/Alienware et le dernier venu, ACER, permettent de personnaliser leurs composants. Toutefois, attention à la note salée.

Carte graphique

Avant de faire son choix sur une marque et un modèle, jetez un oeil sous le capot. Le premier composant à identifier, c’est la carte graphique. Il est souvent reproché aux constructeurs de laptops d’avoir des puces graphiques peu puissantes. Mais ce temps-là est révolu, car le laptop gaming suit de près l’évolution du PC fixe. Ainsi, Nvidia et AMD font du bon boulot et permettent aux laptops d’avoir un mode gaming confortable. Selon 01net, le perfectionnement et les changements d’architectures de plus en plus aboutis et la miniaturisation de la gravure permettent de complexifier et de doper les puces 3D, à grand renfort de mégahertz et de mode turbo. De plus, la capacité de mémoire Graphics Double Data Rate, version 5 (GDDR5) globalement à la hausse et le gros travail d’optimisation logiciel mené sur le long terme portent leurs fruits. Et ce, pour le plus grand plaisir des joueurs, ravis de pouvoir troquer leur imposante station de jeu contre un PC portable offrant des prestations quasi similaires. Les portables les plus puissants embarquent même un Scalable Link Interface (SLI) ou un Cross- Fire X. Ces solutions radicales sont cependant réservées aux modèles de grande taille (17 pouces et plus). Les portables de 15,6 pouces sont généralement équipés de Graphics Processing Units (GPU) plus petits afin de contenir la chauffe dans un châssis plus compact. Enfin, les machines les plus mobiles, 14 pouces et moins, disposent de GPU généralement comparables à ceux des 15,6 pouces mais avec une fréquence moindre, afin de limiter la dissipation thermique. Actuellement, 1 gigaoctet (Go ) est le minimum syndical pour la carte graphique d’un portable gamer. Au niveau de la mémoire, la GDDR5 est plus performante que la Double data rate type three (DDR3) à vocation économique, mais le choix n’est pas toujours possible.

Processeur

C’est le coeur même du système. Les constructeurs misent beaucoup sur le processeur de dernière génération. Les processeurs Intel Core i5 et Core i7 mobiles sont indéniables et rivalisent avec certains de leurs homologues de bureau. Épaulés par de grosses capacités de mémoire (jusqu’à 32 Go sur certains PC Asus ou Dell Alienware), ces processeurs donnent le meilleur d’eux-mêmes, aussi bien dans les jeux que dans les autres applis. Ces dernières sont souvent prisées par les utilisateurs à la recherche de stations portatives de montage vidéo ou de retouche photo.

Disque dur

Processeur, carte graphique et mémoire auront beau être du dernier cru, leurs aptitudes seront en deçà si le disque dur n’est pas à la hauteur. Les prix des solid-state drives, connus comme disques SSD, baissent régulièrement. S’en procurer devient donc plus facile. Ainsi, de plus en plus de constructeurs les utilisent dans leurs fleurons dédiés à la 3D. À savoir que les modules de mémoire flash adoptent le format mSATA, M.2 ou encore le traditionnel 2,5 pouces, et offrent d’excellents résultats. Le plus mauvais SSD sera toujours plus performant qu’un disque à plateaux standard. Avec lui, le système et les applis démarrent en trombe. Et surtout, les temps de chargement de certains jeux sont drastiquement réduits.

Écran

Il sera pratiquement toujours devant nos yeux. Un écran lumineux de qualité à la finition mate est ainsi très important, car il conditionne également la résolution. Les portables de 15,6 pouces existent en simple HD, soit 1 366 x 768 pixels, ainsi qu’en Full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels. Les plus grandes diagonales vont souvent de pair avec le Full HD, tandis qu’en dessous de 15,6 pouces, l’écran est généralement en HD. Si un écran Full HD permet de tirer le meilleur parti des jeux, il faut bien entendu un GPU plus puissant que pour piloter une dalle HD… Une résolution intermédiaire existe (1 600 x 900) mais elle n’est pas aussi courante que les deux autres. Toutes les marques ne proposent pas la même qualité d’affichage. Certains voient les choses en grand, comme Lenovo qui mise sur la 4K, avec plus ou moins de bons résultats à l’arrivée. Malheureusement, la partie graphique n’est pas assez solide pour afficher les jeux dans une telle définition d’image.

Connectique

Les portables gamer offrent une connectique riche selon topachat.com. Notamment avec l’incontournable interface Ethernet Gigabit, plusieurs ports USB 3.0 et une sortie vidéo numérique (HDMI ou DisplayPort). D’autres connecteurs sont intéressants selon l’usage : VGA, eSATA, S/PDIF, USB 2.0 et lecteur de cartes mémoire, etc. Pour la partie sans fil, le WiFi est toujours au rendez-vous mais le Bluetooth n’est pas généralisé. Il faut aussi compter l’ajout des accessoires gamers : volant et pédale de simulation, ainsi que la souris gamers. Pour ce qui est des claviers, la tendance générale est aux LED; pas seulement pour le rétro éclairage (parfois personnalisable) mais aussi pour illuminer certaines parties de la machine. Selon topachat.com, la présence d’un pavé numérique (la section du clavier informatique habituellement située sur la partie droite, qui permet, selon le mode activé, de saisir les chiffres et de calculer) est presque incontournable pour certains jeux. Cette présence s’est généralisée dès les machines de 15,6 pouces et l’offre de touches de fonctions programmables sont un avantage. Un grand Touchpad multi points est un plus ergonomique, même s’il est, d’office, avantageusement remplacé par une souris pour jouer. Si différents profils (jeu, surf, film, silence) sont toujours prédéfinis dans Windows, un bouton ou une molette permettant de basculer entre ces modes se révèle bien pratique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires