Athlétisme: Jonathan Drack premier mondial au triple saut

Avec le soutien de
Jonathan Drack a terminé onzième de la finale du triple saut en août dernier aux Mondiaux de Pékin.

Jonathan Drack a terminé onzième de la finale du triple saut en août dernier aux Mondiaux de Pékin.

Le triple sauteur Jonathan Drack écrit l’Histoire. Grâce aux 16m44 réalisés le samedi 9 janvier au Meeting des Volcans, à Aubière, il est devenu, après trois semaines de compétition indoor en janvier, le premier athlète mauricien à occuper la première place au classement établi par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF).

«Je ne pensais pas occuper la première place au classement IAAF en ce début d’année mais ça me fait plaisir de voir un Mauricien en haut du classement. Même si ce n’est que provisoire car les meilleurs n’ont pas encore commencé la saison. J’espère pouvoir améliorer cette performance», a déclaré Jonathan Drack.

L’athlète de 27 ans s’est emparé du record national senior du triple saut lors des Championnats de France Elite à Villeneuve d’Ascq le 12 juillet. Il a réalisé 16m44 (+0.3 m/s) à son premier essai puis 16,53 m (-0,7 m/s) à son sixième et dernier essai et a battu les 16,38m que Vissen Mooneegan avait réalisés le 27 août 1994 aux Jeux du Commonwealth à Victoria au Canada.

Dix-sept jours plus tard, au meeting national tenu à Castres en France, il a réussi l’exploit de porter le record national du triple saut à 16,96 m (+1,5 m/s). Il a ainsi tutoyé les 17 mètres, synonymes de «nouveau record national et de qualification pour les Championnats du monde de Pékin» et «d’accession parmi les meilleurs triple sauteurs du monde, en quelque sorte une ouverture sur le monde, un accès à des meetings mondiaux».

A Pékin, au mois d’août, Jonathan Drack a permis à Maurice de renouer avec le niveau international après huit années d’absence. Il prendra la onzième place de la finale du triple saut aux Mondiaux de Beijing.

Jonathan Drack est, valeur du jour, le seul athlète déjà qualifié pour les Jeux de Rio 2016. «Mes objectifs à court terme seront évidemment les Championnats du monde en salle en mars. Cela me permettra d’avoir encore plus d’expérience en vue de Rio. Pour l’instant, on continue le gros travail technique, puissance et force avec quelques compétitions en février»,a-t-il souligné. Les Mondiaux en salle sont prévus à Portland, aux USA, du 17 au 20 mars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires