Nitish Gopaul met les petits plats dans les grands à Dublin

Avec le soutien de

Une belle aventure gastronomique née dans la cuisine familiale qui finit par orienter toute sa vie.  Ainsi se dépeint Nitish Gopaul, surnommé Chris. Enfant, le Mauricien seconde tout d’abord ses parents dans la vente de gâteaux à Montagne-Longue, la région où il a grandi. Ils effectuaient cette activité commerciale à raison de deux fois par semaine.

Le dimanche, Nitish Gopaul s’affairait derrière les fourneaux après l’achat de viandes fraîches par son papa. «Ceci m’a encouragé à développer ma passion pour la gastronomie», confie le Mauricien de 31 ans. Ancien étudiant de l’école gouvernementale d’Union-Park et du collège Hassan Raffa SSS à Terre-Rouge, il envisage de s’inscrire à l’École Hôtelière. Hélas, faute de moyens financiers, il ne peut y faire son entrée. C’était alors dans les années 2000.

Nullement découragé, le jeune homme décide de trouver un emploi dans ce domaine. Il est alors embauché par le restaurant Keg and Marlin au Caudan. Au début, il assure le service comme Food Runner. Puis, il passe au poste de barman et est ensuite promu comme Manager. En 2006, son parcours va prendre un tout autre cap. «Quand je travaillais au restaurant, un client irlandais venait quelques fois. Un jour, il m’a proposé de venir à Dublin. Il me disait : ‘Juste en te regardant, je suis sûr que tu auras un succès si tu te rends là-bas’.»

Travailler trois fois plus dur

Quelques mois plus tard, Nitish Gopaul part en Irlande à titre d’étudiant. Il connaît alors des débuts difficiles. Arrivant au mois de septembre dans ce pays, il se heurte à un rude hiver de -8 degrés. Puis, étant étranger, il affirme qu’il fallait travailler trois fois plus dur que les résidants. «Je devais me démener tout seul. Parfois je prenais juste quelques biscuits et une tasse de thé avant d’aller dormir», se remémore-t-il.

Dix jours après son arrivée, il décroche un emploi comme assistant culinaire dans un pub. Après quelques mois, il part travailler à l’hôtel Portmarnock Hotel and Golf Links. C’était, au départ, un emploi temporaire. Il reçoit ensuite un emploi permanent comme commis de cuisine au restaurant gastronomique. Selon Nitish Gopaul, le chef exécutif lui a aussi offert la responsabilité culinaire pour l’équipe internationale de football d’Irlande.

Ainsi, lors des prestations internationales, le Mauricien devait travailler avec un nutritionniste et le personnel médical de l’équipe footballistique pour l’élaboration des mets. «J’ai eu la chance de cuisiner pour des joueurs tels que Roy Keane, Robbie Keane, Steve Finnan, Steve Stuton et Richard Dunne entre autres. C’était un honneur et un privilège», déclare-t-il.

Après quelques temps, Nitish Gopaul change d’établissement pour un restaurant à Dublin. Bien qu’il réalise alors qu’il ne possède pas de qualifications comme chef, il décide de persévérer et place sa foi en Dieu. D’autant plus que la situation s’avère difficile à l’époque avec une récession économique en 2009. Le Mauricien fait notamment son apprentissage avec des chefs exécutifs qui le prennent sous leurs ailes.

Meilleur chef de 2015

Oeuvrant au sein de la Slatterys Taverns Ltée à Dublin, il occupe maintenant le poste de chef exécutif. Le restaurant, explique-t-il, possède une riche histoire en Irlande et a accueilli plusieurs artistes de renom. Il souligne que la section cuisine allait fermer ses portes lorsqu’il a été mandaté pour redresser la situation en décembre 2014 suivant des recommandations d’un chef exécutif. «C’était un grand défi mais je m’y suis attelé avec mon équipe. Nous avons changé la structure du menu. La direction a perçu les résultats trois semaines plus tard. Nous avons eu des retombées positives».

Sans qu’il ne le sache, les directeurs de l’établissement l’ont inscrit à la compétition de ‘Meilleur chef de 2015’. Selon lui, il s’agit d’un concours impliquant la majorité des pubs et restaurants d’Irlande. En mai dernier, il découvre avec stupeur qu’il a remporté le titre principal, c’est-à-dire celui de meilleur chef. Une annonce qui le laisse sans voix.

Cela fait maintenant cinq ans que le Mauricien occupe le poste de chef exécutif. S’assurant parallèlement que tous les standards culinaires sont respectés, Nitish Gopaul veille également à agrémenter ses plats d’innovation et de design.

Sur le plan social, il est marié à Anusha et père de trois garçons, Adiel, 5 ans, Nathaniel, 4 ans et le bébé David. Parallèlement, il apporte son soutien aux étudiants dans leur pratique de l’anglais à Dublin. Il vise maintenant à prendre part à la compétition Masterchef Irlande et à mettre sur pied des projets culinaires à Maurice. Il travaille notamment sur un projet de création d’une école de cuisine pour former les nouveaux apprentis.

Dans la même lignée, Nitish Gopaul envisage aussi de lancer un restaurant gastronomique spécialisé dans la gastronomie mauricienne traditionnelle et préparer une compétition culinaire locale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires