Lutte contre le piratage : le MMM participera à la marche pacifique des artistes

Avec le soutien de
Paul Bérenger lors d’une conférence de presse à l'hôtel Hennessy, Ébène, samedi 23 janvier.

Paul Bérenger lors d’une conférence de presse à l'hôtel Hennessy, Ébène, samedi 23 janvier.

Le MMM dit suivre de près la situation des artistes locaux. C’est ce qu’a annoncé Paul Bérenger lors d’une conférence de presse à l'hôtel Hennessy, Ébène, samedi 23 janvier. Une équipe devrait, selon lui, être mise sur pied pour combattre le piratage en permanence. Et d’ajouter que les mauves participeront à la marche pacifique organisée le 29 janvier par le collectif d’artistes pour conscientiser la population sur le fléau du piratage.

Le leader du MMM a également commenté le Copyright Act voté en mars 2014, qu’il a qualifié de recul terrible : «Sous la loi précédente, il y avait sept artistes élus sur le board de la MASA. Or, le texte de loi présenté indiquait qu’il n’y aurait pas de représentant élu mais nommé. Suite à des protestations, il a été décidé qu’il y aurait trois élus

Une élection était programmée pour juillet 2015 mais a été annulée, fait ressortir le leader des mauves. Et il n’y a toujours aucun représentant élu sur le Board de la Right Management Society, conseil d’administration qui remplace la Mauritius Society of Authors. Lors d’une question parlementaire l’année dernière, le ministre des Arts et de la culture Dan Baboo avait indiqué, dit-il, que l’amendement au Copyright Act soit présenté: «On demande à ce que cette loi soit devant le Parlement à la rentrée», lâche Paul Bérenger.

Le leader des mauves est également revenu sur les incidents survenus le 30 décembre dernier entre chanteurs et marchands ambulants. Il fait un appel au commissaire de police pour que des actions soient prises contre les policiers responsables de brutalité. «La Human Rights Commission doit agir vite dans ce cas de brutalité policière et je fais un appel aux marchands ambulants de ne pas faire de piratage.»

En outre, Paul Bérenger soutient qu’il faudrait trouver le responsable qui a causé la mort de centaines de poissons aux Salines. «Qui a décidé de faire un bassin fermé et d’interdire la pêche ?»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires