Les sept pyramides de Plaine-Magnien, mythe ou réalité ?

Avec le soutien de

Dans le sud-est de l’île Maurice, sept étranges monticules de pierres se dressent vers le ciel de Plaine- Magnien, entre la montagne du Lion et la montagne des Créoles. De formes pyramidales, ces structures intriguent l’œil. Ne sont-elles que des meules de pierres assemblées par des ouvriers de la propriété sucrière Mon-Trésor Mon-Désert ? Ou  ont-elles été placées sur cette plaine dans le sud de l’île dans une logique précise ?

Depuis la visite du chercheur, Dr. Sam Semir Osmanagich et les propos tenus par l’égyptologue Antoine Gigal  en 2009, ces structures pyramidales ont fait l’objet de divers débats. Nombreux sont ceux qui ont critiqué les observations de ces chercheurs.

Ce qu'en pensent nos historiens

L’un de nos historien et écrivain a affirmé que c’est « en 1944, (que) la compagnie sucrière Mon- Trésor- Mon- Désert (MTMD), a acheté Union Vale et épuré des terrains. C’est à ce moment- là que l’on a entassé des pierres en forme de pyramides. L’histoire est aussi simple que cela ».

« Au fur et à mesure que l’on a défriché les terrains pour la culture de la canne, on s’est retrouvé face à des tas de pierre. On les a rangés selon leur quantité. » explique un autre historien mauricien. »

Il rajoutera ensuite, « Par exemple, dans le Nord, on en a fait des murettes, dans certains endroits, on a construit des rangées de pierres, puis cultivé une rangé de canne et ainsi de suite. Enfin, dans d’autres champs, on les a empilées sous formes de meules et c’est le cas à Plaine- Magnien ».


              Ce que l'on pourrait appeler les meules dans les champs de cannes

 

L’historien rappelle aussi que : (l'île) Maurice était avant tout une forêt impénétrable. Il explique que notre île était à l’époque envahie par des arbres. Alors comment auraient- ils pu construire de telles structures ? »

Pour eux, il ne s’agissait que d’un canular.

Cependant… Tout ceci ne semble pas faire le poids auprès des observations du chercheur bosniaque…Et l’historien en question semble ignorer que des cités et des pyramides datant entre 600 et 900 ans après Jésus-Christ, ont déjà été découverts en pleine forêt mexicaine, il y a deux ans...


                      L'une des structures pyramidales de Plaine-Magnien

Sem Samir Osmanagich, chercheur avéré

Sem Samir Osmanagich, chercheur et auteur, détenant un PhD en Histoire des Civilisations, chercheur de Pyramide de Houston, Texas (USA) et aussi membre de l’académie des sciences naturelles de Russie et de la Société archéologique d’Alexandrie, Egypte, est venu visiter notre île, en 2009, afin d’y faire un état des lieux.


             L'une des pyramides, explorée par le Dr Semir Sam Osmanagich

Les sept pyramides de Maurice

Au premier chapitre de son rapport, Seven pyramids from Mauritius demand answers, le Dr Sem Sam Osmanagich présente ses observations durant sa visite dans le sud de l’île.

Tout comme l’avait observé Gigal - à l’aide des photographies de Stéphane Mussard (Celui qui a suscité l’intérêt d’Antoine Gigal pour nos pyramides à l’origine), selon le Dr Sam Osmanagich, ces pyramides posséderaient d’étranges similarités avec celles de Guimar, à Tenerife, aux îles Canaries. De bases rectangulaires, ne mesurant pas plus de 12 m de haut (comme à Ténérife). Ces structures seraient toutes surélevées, par une base, une sorte de plateforme et, posséderaient entre 6 et 11 terrasses (escaliers).


      L'une des pyramides, autentifiées, de Guimar, à Ténérife, aux îles Canaries.

Les pierres seraient disposées exactement comme celles des pyramides authentifiées de Ténérife, et posséderaient des arêtes d’angles, suggérant qu’elles ont été taillées et placées là dans un souci de précision sans l’utilisation d’un mortier…  Construites de manières uniformes, les pyramides semblent donner une orientation vers l’est. Dire que la construction de ces pyramides n’aura pris que deux semaines et un tel travail serait d’ailleurs un peu tiré par les cheveux…

Fort de son expérience en archéologie, le Dr Sam Osmanagich, affirme que ces pyramides auraient été construites avec pas moins de 30 000 tonnes de roches travaillées et expédiées sur cette plaine, et que la construction aura nécessité plus d’une centaine d’ouvriers sur une période de cinq ans et un travail acharné.


       [Vidéo drone]  Décrouvrez les pyramides de Plaine-Magnien, vue d'en haut
 

Les recommandations de Sam Osmanagich

Le chercheur bosniaque, Sam Osmanagich, a recommandé aux autorités mauriciennes de placer une équipe composée de plusieurs chercheurs scientifiques - géologues, géophysiciens, experts en géodésique et en géo-radar -  afin de faire la lumière sur ces pyramides. Si certains le prennent pour un «illuminé», lui, en tout cas, prend son rôle très au sérieux, allant jusqu’à suggérer le service de ces chercheurs pour tout tirer au clair. Le chercheur avait également souligné que ces pyramides ont un réel potentiel touristique pour l’île, mais qu’il faudrait reconnaître leur importance et les protéger éventuellement. Ses recommandations ont bien évidemment été ignorées.

Les pyramides : la croyance populaire

Selon la croyance populaire, les pyramides n’existeraient qu’en Egypte. D’où la raison pour laquelle la présence de pyramides à Maurice pourrait être absurde pour certains. En réalité, il y a des pyramides un peu partout dans le monde.

En Chine, l’on compte pas moins de 250 pyramides, alors qu’il y en aurait également en Bosnie, aux îles Canaries, en Indonésie, au Guatemala, à Tahiti, au Mexique, au Pérou, en Italie et même tout récemment en Antarctique (révélées en 2015 suite à la fonte glacière).

Les artefacts dans le monde remis en question

De jour en jour, d’innombrables artefacts sont remis en question, en fonction de leur ancienneté mais surtout de leur raison d’être… Alors que certains restent encore des « mystères » celle des pyramides de Paratoari dans la forêt vierge amazonienne (1975) (oui, il paraît que cela se construit en pleine forêt aussi), d’autres découvertes se poursuivent…  A découvrir .

Le Dr Sem Samir Osmanagich et Les Pyramides autour du monde

Se présentant comme un chercheur de vérités dans l’introductionde son travail, intitulé Les Pyramides autour du monde publié en 2011, Sem Samir Osmanagich affirme que «Pendant plus de cent ans, les professeurs historiens ont enseigné à leurs étudiants que ‘les pyramides étaient construites en Egypte pour servir de tombe aux pharaons ; qu’elles existent également au Mexique, mais qu’elles étaient utilisées uniquement pour des rites religieux, des édifices de sacrifices.’ Ils nous ont mal appris….Si seulement trois des pyramides de Giza étaient révélées, il y a 130 pyramides existantes près du Nile, qu’ils nous ont cachées».


            La pyramide cachée de la Bosnie, découverte par le Dr Osmanagich
 

Essaierait-on de nous cacher la vraie raison d’être de ces pyramides ?

Si les propos du docteur Sam Osmanagich ne font pas l’unanimité auprès des Mauriciens, il n’en demeure pas moins que ces structures – loin d’être des pierres disposées là en une pile - ont été construites par des mains de maîtres, avec un savoir-faire et une précision ahurissante. Mentionnons également la ressemblance étonnante avec les pyramides de Guimar.

Et pourtant, ces éléments pourraient suffire à motiver le gouvernement à aller de l’avant…Après tout - si cette théorie pouvait se confirmer grâce à une équipe de chercheurs professionnels - une telle découverte pourrait mettre l’île Maurice sous les feux des projecteurs mondialement . Non seulement découvririons nous un nouveau patrimoine archéologique, mais aussi ouvririons-nous une porte inconnue… Celle de la redécouverte de notre propre histoire sous de nouveaux jours…

Découvrez les pyramides autour du monde grâce à Google Earth.

Note de la rédaction : Cet article fait partie d'une série d’articles sur le (re)découverte de l'île Maurice. Les mystérieuses pyramides pourraient en effet constituer un élément clé dans la (re)découverte de notre patrimoine et de notre ile, d’où la raison pour laquelle ce sujet a été sélectionné par l’auteur.

Si vous avez des suggestions ou d’autres idées, vous pourrez laisser vos commentaires. Nous ne vous promettons rien, mais nous ferons de sorte à considérer chacun d’entre eux.

Publicité
Publicité

Nu zil, Nu Dekuvert est une initiative visant à promouvoir l'île maurice sous toutes ses facettes, sur le plan local comme international. Le but est avant tout, de raviver les esprits, de manière formelle ou informelle - à travers des textes et images, faisant appel à nos sens - afin de faire (re)découvrir, certains aspects oubliés ou négligés de notre île. 

D'autres articles »
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x