Ecoles: 317 cleaners désormais employés par le ministère de l’Education

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Plus d’une dizaine de «cleaners» des écoles primaires et secondaires avaient manifesté à Port-Louis, jeudi 15 octobre.

(Photo d’archives) Plus d’une dizaine de «cleaners» des écoles primaires et secondaires avaient manifesté à Port-Louis, jeudi 15 octobre.   

Les bonnes nouvelles continuent en ce début d’année pour les femmes cleaners des écoles primaires. Apres que leurs salaires ont été régularisés, passant de Rs 1 500 à Rs 8 303, le ministère de l’Education a décidé de les employer. Désormais, ces 317 cleaners sont des employés du gouvernement.

La décision est tombée le mardi 12 janvier lors d’une rencontre entre la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), le secrétaire financier Dev Manraj, les officiers du ministère du Travail, des Finances et de l’Education. «Et cela avec effet rétroactif, donc à partir du 1er janvier 2016. Ces cleaners étaient payés par la Parents Teachers Association des écoles, maintenant ils sont employés par le gouvernement», souligne Jane Ragoo, présidente de la CTSP, à l’issue de la rencontre.

Cela avait commencé à la fin de l’année dernière, avec la décision de faire passer leurs salaires mensuels à plus de Rs 8 000. Apres plusieurs années de service, ces femmes continuaient à recevoir un salaire net de Rs 1 500. Une rencontre entre la CTSP et le ministère des Finances avait porté ses fruits le 7 décembre dernier. «Actuellement, elles touchent Rs 1 500 par mois. Or, après plus de huit ans de service, elles auraient dû gagner Rs 8303. Aussi, les frais de transport ne leur sont pas remboursés», avait alors souligné Reaz Chuttoo de la CTSP.

Petit bémol toutefois : Jane Ragoo soutient qu’il faut aussi régulariser la situation des cleaners qui sont employées par les contracteurs Mauriclean et Professional Cleaners. Elle espère que d’ici trois mois, une solution sera trouvée pour ces quelque 300 employés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires