Ramgoolam: «Que cesse la politique de vengeance»

Avec le soutien de
 (Photo d’archives) Selon le leader du PTr, «2015 a été une année difficile et douloureuse pour le pays».

 (Photo d’archives) Selon le leader du PTr, «2015 a été une année difficile et douloureuse pour le pays».

«Mon souhait pour 2016 est que le gouvernement cesse avec sa politique de vengeance et se mette au travail pour construire un meilleur avenir pour tous les citoyens.» C’est ce qu’a indiqué Navin Ramgoolam, leader du Parti travailliste (PTr) et ancien Premier ministre, dans un message, diffusé notamment sur YouTube, le jeudi 31 décembre. Il y fait le bilan de 2015 et dit ses souhaits pour la nouvelle année.

«Je souhaite que le gouvernement gère mieux l’économie afin que tout le monde puisse vivre décemment, et aussi que la démocratie retrouve sa place dans notre pays», a souligné Navin Ramgoolam. Selon lui, «2015 a été une année difficile et douloureuse pour le pays. Le gouvernement a gaspillé son temps et son énergie avec des vendettas politiques».

Il estime que le «pays glisse vers un climat de terreur» et que de nombreuses promesses n’ont pas été tenues. Ainsi, a-t-il souligné, «au lieu de créer de l’emploi, ils ont créé du chômage. Mais des proches ont été nommés à certains postes». La situation ne cesse de se détériorer en ce qui concerne l’économie et le law and order notamment, a-t-il estimé.

Il devait conclure son message en disant avoir une «pensée spéciale pour ceux qui ont perdu des proches dans des accidents, ceux qui ont perdu un travail ou qui n’ont pas d’eau».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires