Fraude à la Bramer Bank: l’ACP Anil Kumarsing Dip réclame Rs 50 M après son arrestation

Avec le soutien de
L’ACP Dip a été arrêté en 2013 dans le sillage d’une fraude de Rs 80 M à l’ex-Bramer Bank.

L’ACP Dip a été arrêté en 2013 dans le sillage d’une fraude de Rs 80 M à l’ex-Bramer Bank.

Par le biais de son avoué, Me Kaviraj Bokhoree, l’assistant commissaire de police, Anil Kumarsing Dip, a déposé une plainte contre les anciens commissaires de police Dhun Iswar Rampersad et Pregarsen Vuddamalay, l’ACP Heman Jangi et l’inspecteur Ajay Ramkalawon, mercredi 30 décembre devant le tribunal de Port-Louis. Il leur réclame Rs 50 millions après son arrestation dans le cadre de l’enquête sur le détournement de Rs 80 millions à la défunte Bramer Bank. Fraude dont son fils, Chandra Prakashsingh Dip est soupçonné d’être le cerveau.

Dans sa plainte, Anil Kumarsing Dip indique que son arrestation lui a porté préjudice. Il explique que l’inspecteur Ramkalawon a effectué une fouille à son domicile. Il affirme avoir été arrêté sans mandat d’arrêt le 4 décembre 2013.

Anil Kumarsing Dip précise, dans sa plainte, que lors de sa première arrestation, sous une charge d’«aiding and abetting in the commission of a crime», il a été privé de son droit d’avoir recoursà un homme de loi.

Il a, par la suite, été libéré sous caution. Il avance aussi que l’ex-commissaire de police, Dhun Iswur Rampersad, lui a interdit d’exercer ses fonctions le 5 décembre. Le plaignant estime que cette interdiction est illégale et malicieuse.

Anil Kumarsing Dip souligne qu’il a été arrêté une seconde fois par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department le 10 décembre 2013, et deux accusations avaient été logées contre lui, soit «conspiracy» et «influencing a public official». Le plaignant est d’avis que son arrestation est arbitraire. De plus, dit-il, toutes les charges retenues contre lui ont été rayées en 2014.

«He had to go through the trauma of facing a provisional charge based on mere and alleged allegations. As a result, he has been interdicted from his post up to now», déclarel’avoué Bokhoree.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires