Ces personnalités qui ont marqué l’année

Avec le soutien de

Ils ont fait couler beaucoup d’encre. Eux, ce sont les personnalités et événements qui ont fait la Une de l’express en 2015. Les voici de A à Z.

A POUR AMEENAH

En prêtant serment le vendredi 5 juin, Ameenah Gurib-Fakim est devenue la première femme présidente de la République. Elle apporte un plus à la fonction en raison de sa formation de scientifique et de son envergure internationale.

B POUR BHADAIN

Soit on l’aime, soit on ne l’aime pas, mais Roshi Bhadain, principal porte-parole du gouvernement sur l’affaire BAI, ne laisse personne indifférent. Boulimique du travail, le bras chargé de dossiers, il bouscule tout sur son passage – ce qui crée pas mal d’animosité. Très proche de Pravind Jugnauth, il a remplacé celui-ci au ministère des TCI.

C POUR COLLENDAVELLOO

Ivan Collendavelloo a les yeux rivés sur son ancien parti, le MMM, qu’il veut arracher de la «dictature» de Paul Bérenger. En critiquant celui-ci, le ministre ne voit pas les problèmes d’ordre éthique au sein du Mouvman Liberater et de l’alliance Lepep. Il a choqué plus d’un en déclarant récemment que «c’est normal que les politiciens nomment des individus qui sont proches d’eux.»

D POUR DAWOOD

Le patron de la défunte BAI, accusé par le gouvernement d’être à la tête d’un vaste «Ponzi Scheme», a mis les voiles pour Paris peu après sa Légion d’honneur obtenue de l’ambassade de France et avant l’éclatement de l’affaire BAI. Il réclame des milliards au GM. Ses deux filles sont, elles, à Maurice alors que lui se promène dans les rues de Paris.

E POUR ELEANA

Son petit corps a été retrouvé, le 15 avril, dix jours après sa disparition. Il portait des traces de mutilation. Le calvaire qu’aura vécu cette fillette de 11 ans nous a tous émus.

F POUR LA FÉE FIZETTE

Personnage échevelé de la dernière BD de POV, l’Affaire BAI racontée aux couillons, la fée Fizette pourrait exaucer bien des voeux de Lepep en 2016. Pourrait-elle résorber le chômage, éviter une condamnation au leader du MSM (affaire Medpoint) ou au Chief of Staff du PMO (affaire Boskalis), attirer des investisseurs privés, entre autres challenges de taille ?

G POUR GORAH ISSAC

Outre celui du tribun, c’est le nom de la désormais célèbre rue de Plaine-Verte où trois activistes de l’alliance PTr-MMM, Babal Joomun, Zulfikar Bheeky et Yousouf Mourad, sont morts, un 26 octobre 1996, dans une fusillade. Dix-neuf ans plus tard, le député travailliste Shakeel Mohamed est arrêté dans le cadre de cette affaire. Les charges retenues contre lui seront abandonnées mais le député Mohamed réclame des dommages et intérêts à la police.

H POUR HEMAN

Le chef du CCID est au four et au moulin depuis le changement de régime. C’est lui qui supervise les principales enquêtes initiées dans le cadre de l’opération «nettoyage». Ce décoré de la République a été récemment critiqué pour son travail par deux ministres, dans le sillage de l’arrrestation de Shakeel Mohamed. Serait-il en train d’être lâché par le gouvernement?

I POUR IMMIGRANTS

Plus de 500 000 immigrants sont entrés en Europe cette année. La gestion de ce flux migratoire inattendu est un casse-tête pour les dirigeants des pays européens.

J POUR JANE ET LES JUGNAUTH

           

Sa voix cristalline nous a conquis, ainsi que les coeurs des Français qui l’ont consacrée comme grande gagnante de la finale de TheVoice Kids. Un succès applaudi par tout un peuple. D’autre part, les Jugnauth, père et fils, sont aussi au centre des actualités, surtout Pravind en raison de sa condamnation pour conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint. Son appel à la mi-janvier est attendu par plus d’un. Entre-temps, les désaccords entre le Premier ministre et le leader du MSM commencent à remonter à la surface.

K POUR KAILASH PURRYAG

L’ancien président de la République va-t-il rejoindre les rangs travaillistes et se replonger dans la politique active? Alors qu’il y avait une période de flottement dans le sillage de la première arrestation de Navin Ramgoolam, son nom avait été mentionné comme celui qui coiffera Arvin Boolell pour reprendre le flambeau de Ramgoolam. Il n’a pas dit son dernier mot.

L POUR LE LEADER DE L’OPPOSITION ET LEADER DU MMM

Le leader de l’opposition semble être le job à vie du leader mauve Paul Bérenger. Malgré la déroute de décembre 2014, à la suite de son alliance avec Navin Ramgoolam, il demeure le seul maître à bord de son parti. Pourtant celui-ci n’arrête pas de se décomposer. Au Parlement, il y a trois factions : celle fidèle à Bérenger, celle autour de Collendavelloo et enfin celle qui a suivi Alan Ganoo. Jusqu’où ira l’hémorragie mauve ?

M POUR MENON MURDAY

Le père Jugnauth dit qu’il ne peut pas être le vice-président de la République alors que le fils Jugnauth le soutient. Cet ancien Lab Attendant dit avoir été humilié par le Premier ministre, mais il aurait quand même accepté un poste au Prime Minister’s Office...

N POUR NANDANEE

L’ombre de la dame en rouge plane sur les affaires ouvertes contre Navin Ramgoolam, en particulier l’affaire Roches-Noires, les commissions de Dufry-Frydu. On parle d’un éventuel rôle de «star witness» pour la patronne d’Airway Coffee, qui a conservé son emplacement à l’aéroport malgré tout. Sir Anerood, face aux radios, en a fait allusion récemment.

O POUR OHSAN-BELLEPEAU

La vice-présidente, qui a été choisie par le régime travailliste, restera un peu plus longtemps dans son rôle. En raison de la non-désignation de Menon Murday (voir plus haut). Entre-temps, le poste de VP est de plus en plus critiqué comme étant un poste «vase à fleurs» qui coûte cher aux contribuables.

P POUR PURMESSUR ET PORLWI

Nommé en décembre 2014 pour remplacer Dan Callikhan, Pritam Purmessur n’a convaincu ni le gouvernement ni le staff de la MBC, encore moins les téléspectateurs de plus en plus nombreux par la station de radiotélévision nationale. Il a reçu sa feuille de route en août. Il pourrait être remplacé par Jean Claude de l’Estrac, mais rien n’est sûr pour l’heure. Sur un autre chapitre, moins sombre, saluons le succès de Porlwi by Light du tandem Astrid Dalais-Guillaume Jauffret. Ils ont fait briller notre capitale comme jamais auparavant!

Q POUR LE REGRETTÉ QUENETTE

L’historien Rivaltz Quenette et l’industriel José Poncini sont de ceux qui nous ont quittés cette année. Issus de la génération qui a oeuvré durant la période pré-indépendance, ils ont laissé des marques indélébiles dans l’histoire du pays; le premier pour ses écrits politiques et son passage à l’Assemblée nationale, et le second pour sa passion pour l’innovation et le progrès.

R POUR RAMGOOLAM

L’ancien Premier ministre a connu une année 2015 chaotique. Arrêté plusieurs fois, il ne peut quitter le territoire. Ce qui est un comble pour ce pigeon voyageur qui collectionne les per diem. Il a réussi le tour de force de conserver le leadership du PTr (son bouclier) malgré ses déboires. L’année 2016, non plus, ne sera pas de tout repos pour lui...

S POUR SIEW ET ‘SMART CITIES’

Monsieur Smart City ou Gaëtan Siew a pris en main un dossier clé : les smart cities. Il a du pain sur la planche pour vendre le concept aux Mauriciens, mais Gaëtan Siew, après un passage infructueux en politique, est disposé à prendre son bâton de pèlerin pour mener ses smart cities à bon port...

T POUR TATAYAH

Le Dr Vikash Tatayah de la Mauritian Wildlife Foundation est la voix des chauves-souris. Il a essayé en vain de dissuader les autorités de procéder à l’abattage des chauves-souris, en s’appuyant sur des rapports scientifiques. Mais on ne l’a pas écouté.

U POUR LES UTCHAPAH ET TOUTES LES VICTIMES D’ACCIDENTS

Raviraj Utchapah, 35 ans, son frère Rishi, 36 ans, et Preety, 32 ans, l’épouse de ce dernier, rentraient chez eux, le samedi 18 juillet, quand leur voiture est entrée en collision avec une Ford Kuga. Le conducteur de celle-ci devait prendre la fuite. Ils sont parmi les 135 victimes de nos routes meurtrières cette année. Le lundi 21 décembre, six jeunes sont venus rallonger cette liste déjà trop longue...

V POUR VISHNU LUTCHMEENARAIDOO

Depuis que ses prévisions de croissance ont été démenties, le ministre des Finances dit ne plus croire aux chiffres. Il n’est membre d’aucun parti politique et donne souvent l’impression d’être déconnecté, politiquement s’entend bien évidemment.

W POUR WOLINSKI

Wolinski, Charb, Cabu, Tignous sont parmi les 12 victimes du terrible attentat terroriste contre le journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Un crime contre l’humanité et la liberté d’expression. Le monde a réagi avec un ‘Je suis Charlie’ planétaire.

X POUR XAVIER DUVAL

Il a été  ministre sous Ramgoolam et a quitté le navire à temps pour être ministre sous Jugnauth. Comment fait-il pour rester populaire alors que c’est bien lui qui a présidé le comité ministériel pour donner le feu vert à Betamax ? Personnage lisse, il ne cherche pas à provoquer quiconque, juste à rester au pouvoir, et à caser ses proches. Le MSM le surveille de près depuis qu’il a battu tout le monde, y compris dans les sondages de popularité...

Y POUR YOGEN SUNDRUN

Son nom était sur toutes les lèvres depuis que l’express a publié, en exclusivité, une vidéo de ce Mauricien qui fait un appel, sur Youtube, en créole mauricien afin d’inciter les Mauriciens à rejoindre les rangs de l’État islamique. Il est recherché par la police mauricienne et Interpol.

Z POUR ZORRO

SAJ a été reconduit au pouvoir quand il incarne pour beaucoup le ‘Zorro’ qui pourrait nettoyer le pays. Après un an de nettoyage sélectif, le peuple réclame désormais un ‘focus’ sur l’économie et la création d’emplois en particulier. Zorro sera-t-il à la hauteur ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires