Les grands titres de l’express du samedi 26 décembre

Avec le soutien de
Les EOI, un des principaux fournisseurs, ont accusé un retard conséquent dans la livraison.

Les EOI, un des principaux fournisseurs, ont accusé un retard conséquent dans la livraison.

En une du journal : achats pour la rentrée des classes - le marché pour les manuels scolaires déjà paralysé. Autres titres en une : le message de la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim à l’occasion de la fête de Noël, la vente de fleurs en baisse, ils dépensent entre Rs 500 et Rs 20 000 pour des pétards, de belles vitrines à lécher et l’interview de Popo Hazareesing, propriétaire d’une boîte de nuit.

Achats pour la rentrée des classes : manuels scolaires – le marché déjà paralysé

À deux semaines de la rentrée scolaire, un nombre important de manuels scolaires pour le secondaire ne sont pas disponibles dans les librairies. Un retard dans l’impression des livres serait à l’origine de cette situation «chaotique».

Shopping de fin d’année

Déco de fêtes : belles vitrines à lécher

Pour attirer le public, la décoration pour les fêtes ne se résume plus à un «Joyeux Noël et bonne année», inscrit au spray sur les vitrines. De plus en plus de gérants de magasins en prennent conscience.

La vente de fleurs en baisse

Ce n’est pas la joie pour les fleuristes en cette période de fêtes et cette année plus que d’autres. La raison ? Une baisse des ventes plus importante comparée à l’année dernière…

Pétards et feux d’artifice : jusqu’à Rs 20 000 dépensées

Selon Alain Fok Chak, Marketing Manager chez Wing Tai Cheong, importateur et distributeur, les consommateurs sont prêts à dépenser jusqu’à Rs 20 000 dans l’achat de pétards et de feux d’artifice.

Interview de Popo Hazareesing, propriétaire d’une boîte de nuit

Très en colère par l’amalgame qui est fait entre la White Afternoon Party et l’accident mortel de Beaux-Songes – qui a arraché six jeunes à la vie – Popo Hazareesing, l’homme derrière les events qui attirent les jeunes nous livre sa version des faits. Il s’inquiète de cette jeunesse qui consomme de plus en plus d’alcool à un âge précoce.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires