Loi sur l’enrichissement illicite: Bérenger rencontre Gurib-Fakim mercredi

Avec le soutien de
Paul Bérenger et la présidente Ameenah Gurib Fakim devrait évoquer l’avis donné par le Parquet quant aux nominations faites sans consultation avec le leader de l’opposition, mercredi.

Paul Bérenger et la présidente Ameenah Gurib-Fakim devraient évoquer l’avis donné par le parquet quant aux nominations faites sans consultation avec le leader de l’opposition, mercredi.

Paul Bérenger ne lâche pas l’affaire. Et, il a finalement obtenu une rencontre avec la présidente, Ameenah Gurib-Fakim, pour évoquer l’avis donné par le parquet sur le Good Governance and Integrity Reporting Bill. «La réunion a finalement été fixée pour ce mercredi 23 décembre à 10 h 30», précise le leader de l’opposition.

Le gouvernement avait statué que Paul Bérenger ne sera pas consulté pour la nomination du directeur de l’Integrity Reporting Services Agency et des membres de l’Integrity Reporting Board. Une situation que le leader de l’opposition juge «anormale».

Selon lui, si l’on tient compte de cet avis sur lequel s’appuie le gouvernement, toutes les nominations faites jusqu’ici en consultation avec le leader de l’opposition «deviennent illégales». 

Paul Bérenger a, depuis, exprimé le souhait de rencontrer la présidente de la République. Il avait d’ailleurs envoyé une lettre, le 7 décembre, à la présidence. 

De son côté, le bureau de l’Attorney General n’a pas réagi officiellement. Seules des sources proches du parquet ont expliqué que «le conseil donné par le State Law Office est en ligne avec la Constitution et il suit ce qu’avait préconisé sir Victor Glover, ancien chef juge». Sir Victor Glover avait, en effet, été consulté à ce sujet en 2005 et «il était d’accord avec l’avis du parquet à l’époque».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires