Le carnet de notes des parlementaires

Avec le soutien de

Certains sont des cancres. D’autres souvent absents. D’autres encore n’arrêtent pas de redoubler. En cette période de vacances scolaires, nous vous invitons à jeter un coup d’oeil au bulletin scolaire de nos parlementaires. Et les notes ne sont pas toujours très encourageantes…

Maya Hanoomanjee : Miss
Elle rappelle ses élèves à l’ordre, n’hésite pas à gronder les plus têtus. Envisagerait même d’acheter un rotin bazar.

Anerood Jugnauth : Père Fouettard
Fidèle au poste — quand il ne voyage pas — le plus âgé de la classe n’hésite pas, quand il le faut, à brosser le coco des récalcitrants de son propre clan. Ses slips of the tongue, comme «al okip Gorah Issac» lancé à Shakeel Mohamed ou encore le «b... to lagel» balancé à la tête de Rajesh Bhagwan, resteront dans les annales.

Pravind Jugnauth : Room for improvement
A eu du mal à sortir de sa coquille quand il en a eu l’occasion. Se fait encore plus petit depuis qu’il a été rétrogradé dans une classe de maternelle. N’hésite toutefois pas à pousser un léger coup de gueule de temps en temps.

Prem Koonjoo : Lost in translation
A du mal à organiser ses idées, ses pensées, ses paroles quand il s’agit de répondre à des questions qui lui sont posées. Must work harder.

Joseph Leopold : Accro au Mac
Entre son MacBook et lui, c’est une longue histoire d’amour. Le reste a peu d’importance.

Joe Lesjongard : Le helper
Quand il ne pose pas de question sur ses sujets de prédilection, cet élève tellement généreux aime prêter main-forte à des camarades du camp opposé.

Vishnu Lutchmeenaraidoo: Le yogi
Adepte du yoga, il tente tant bien mal que mal d’adopter la zen attitude. Mais ses chakras sont perturbés par des élèves turbulents comme le petit Paul ou Shakeel.

Osman Mahomed: Élève poli
Il n’y a pas à dire, ses parents lui ont appris les bonnes manières. À chaque fois, avant d’entrer en classe, il se fait un devoir de saluer les journalistes, leur envoie son plus beau sourire doublé d’un joyeux bonjour. Keep it up !

Shakeel Mohamed : Shah Rukh local
Est considéré comme le meter chula de la classe. Ses tenues d’akter et sa banane impeccablement coiffée ne passent pas inaperçues.

Marie-Claire Monty : The Voice
Elle n’intervient que très rarement en classe. Mais sa voix angélique résonne comme une douce mélodie. Devrait se faire entendre plus souvent.

Aurore Perraud : Pima konfi
Élève effacée en classe, il ne faut toutefois pas lui chercher des noises dans la cour de récré.

Franco Quirin : la mascotte
Le sport, c’est son dada. Si ça ne tenait qu’à lui, il transformerait la salle de classe en terrain de foot.

Kavi Ramano : La french touch
À l’aise dans la langue de Molière, on lui donnerait un A + en français. Bravo ! Il ne reste plus qu’à faire la même chose en kreol.

Ritish Ramful : Le messager
Exemple typique du porte-voix des électeurs. Ni plus ni moins.

Sharvanand Ramkaun : Peut mieux faire
Il a fait tomber l’ancien meilleur élève – devenu cancre – dans son école, à Triolet. Et son sourire carnassier est là pour le rappeler à ses camarades. Sa cravate orange aussi. Pour le reste, must try much harder.

Sudesh Rughoobur : Satisfactory
Pour un nouveau venu, il parvient à se faire remarquer. D’aucuns affirment qu’il ne faut toutefois pas se fier aux apparences…

Ravi Rutnah : M. Babani
A le diable au corps. A du mal à rester à sa place ou à se taire. Il finit toujours par plomber l’ambiance.

Yogida Sawmynaden : Bel peto
Depuis qu’il est devenu le chouchou du maître d’école, cet élève est sur un petit nuage et a du mal à en redescendre.

Mahen Seeruttun : Robin des Bois
Il a pris son courage à deux mains pour déclarer la guerre aux méchants et a été jusqu’au bout dans sa mission.

Aadil Ameer Meea et Bobby Hurreeram : Détracteurs de Shakeel
Ils auraient bien voulu être aussi populaires que Shakeel Mohamed. La preuve : le premier cité ne rate jamais l’occasion de se comparer au député rouge alors que le second, lui, n’a de cesse de le provoquer.

Jean-Claude Barbier : Absent
Mauvaise note en ce qui concerne la fiche de présence.

Dan Baboo : Élève cultivé
Il doit sûrement avoir le nez constamment plongé dans les livres. À tel point que sur sa table de chevet ou sa table de nuit ou sur le petit meuble à côté de son lit, l’on retrouve de grands classiques, dont La culture pour les nuls.

Paul Bérenger : Le repeater
Il aime tellement l’école qu’il a du mal à la quitter. Les rumeurs affirment que le banc de leader de l’opposition, qu’il occupe depuis des lustres, aurait pris la forme de son postérieur. Ce doux rêveur ambitionne un jour de devenir Premier ministre.

Roshi Bhadain : Le premier de la classe
Il a la science infuse. Incollable, il sait tout, sur tout. Il maîtrise à la fois l’informatique, la communication, la bonne gouvernance et les services financiers. Au sein de l’hémicycle, il peut aussi compter sur des prompteurs humains pour répondre aux questions.

Rajesh Bhagwan : Bavard
Il parle beaucoup, a tendance à déranger ses camarades. Élève impulsif et indiscipliné mais inoffensif.

Sunil Bholah : Présent mais pas trop
Il se terre, là-bas, au fond de la classe. Élève discret et effacé. Les instituteurs pensent qu’il devrait essayer de s’affirmer davantage.

Nando Bodha : Bonne nuit les petits
La route vers le succès est encore parsemée d’embûches, selon ses profs. Bosseur, il lui arrive cependant de s’endormir sur son pupitre. Devrait peut-être penser à faire dodo le soir.

Eddy Boissezon : Inattentif
Élève distrait, toujours très occupé à faire mille choses sauf prêter attention à ce qui se passe en classe. Fait partie de ceux qui ne suivent pas à l’école et qui se rabattent sur les leçons particulières.

Sandhya Boygah : Allergique aux uniformes
Elle illumine le Parlement de sa présence. Tel un sapin, elle rappelle Noël, la saison festive. Bouscule les codes vestimentaires grâce à ses parures et son maquillage très visibles. À côté d’elle, les tenues d’autres élèves semblent plus fades.

Soodesh Callichurn, Alain Wong et Thierry Henry : Les bad boys
Ils ne ratent jamais l’occasion d’en rajouter une couche pendant les joutes verbales, lorsque le ton monte au sein de la classe. Assis à la dernière rangée, comme le veut la tradition, ils soufflent des répliques cinglantes à leurs camarades pendant qu’ils affrontent ceux des autres camps.

Ivan Collendavelloo: Tête d’ampoule
Il a toujours des réponses éclairées. Adopte un ton savant et n’hésite pas à étaler sa science quand il s’agit de répondre à des questions sur des sujets comme l’énergie.

Raj Dayal : Élève turbulent
Il s’imagine en super héros, prêt à intervenir, à bord de son hélico, pour faire régner l’ordre et la justice. Pendant la récré, il court dans tous les sens en imitant les gestes d’un tireur et le bruit d’un fusil.

Leela Devi Dookhun : Behenji
Elle a plus l’allure d’une enseignante que celle d’une élève. Drapée dans des saris aux couleurs sobres, elle pourrait facilement passer pour une institutrice qui donne des cours de langues orientales. N’aime pas les blagues.

Adrien Duval : Prefect
Il a été promu responsable de la classe. Et, en sa capacité de prefect, il hausse de temps en temps le ton pour faire savoir qu’il est là. Se fait quand même remonter les bretelles par la maîtresse d’école quand il le faut.

Xavier-Luc Duval : Coq de race
Sportif, il est le capitaine de l’équipe bleue. Affectueusement surnommé le coq de la basse-cour par ses petits camarades de classe.

Sangeet Fowdar : Élève fantôme
On ne sait pas trop s’il est là ou pas. Se peut-il qu’il ait choisi un petit coin de la classe pour se réfugier ?

Francisco François : Ne montre pas d’intérêt
Il était plus actif en tant que backbencher. Cette année, ses discours n’ont pas marqué les esprits.

Alan Ganoo : La bête noire
Il y a le petit préféré de l’enseignante et puis il y a sa bête noire. Et, celui-ci se fait constamment rappeler à l’ordre par la Speaker, qui accède très rarement à ses requêtes.

Manish Gobin : Le silencieux
On ne l’entend pas. Tapi dans l’ombre, il ne pipe mot. Même pas lors des altercations au sein de l’hémicycle.

Ashit Gungah : La gomme
Élève effacé, très, trop discret. Ne déroge pas à son habitude qui consiste à se faire tout petit.

Anwar Husnoo et Veda Baloomoody : Studieux
Ils prennent toujours les choses au premier degré, sont studieux. Le mot rigolade a été banni de leur dictionnaire. Ils sont constamment sur la défensive.

Roubina Jadoo : Elle a autre chose à faire
Qu’est-ce qu’on vient de dire ? «Euh… Désolée, j’ai autre chose sur le feu.» Roubina Jadoo est toujours très, très occupée en classe. À faire quoi ? Mystère et boule de gomme, puisqu’elle ne prend pas souvent la parole, même si elle semble avoir beaucoup à dire.

Bashir Jahangeer : Homme libéré
Il a beau appartenir au clan orange, cela ne l’empêche pas de chérir sa liberté de penser. Élève qui n’a jamais peur de dire haut et fort ce qu’il pense, au risque de déplaire à sa hiérarchie.

Fazila Daureeawoo : L’insolente
N’hésite à dire le fond de sa pensée quand l’occasion se présente, même quand elle ne se présente pas d’ailleurs. Forte tête.

Ezra Jhuboo et Zouberr Joomaye : Fashion and design
Toujours sur leur 31, tirés à quatre épingles. Costumes cintrés, chaussures cirées en font des smart lads.

Mahen Jhugroo : Grande gueule
Il a toujours quelque chose à dire. Que l’on s’adresse à lui ou pas, ce n’est pas important, il n’a pas la langue dans sa poche d’uniforme.

Ravi Yerrigadoo : Promoted but Failed
Il a été invité à rejoindre la classe sans passer par la case examens. Quelques responsabilités lui ont même été confiées. Malgré cela, il reste timide et sa voix est à peine audible lorsque des sujets qui le concernent directement sont débattus.

Showkutally Soodhun: Gaston Lagaffe
Son statut d’ancien lui a permis d’accéder aux premiers rangs de la classe. Élève très indiscipliné, il a la langue bien pendue. A tendance à vouloir faire les devoirs de ses camarades, alors que Miss ne lui a rien demandé.

Raffick Sorefan : «Rasser lédan»
Le fait d’être dentiste ne l’empêche pas de dispenser des cours de langue, gratuitement, à ses camarades. A, par exemple, pris la peine d’expliquer la différence entre un dentiste et un «rasser lédan» après que l’un d’eux a confondu ces deux métiers.

Reza Uteem : Traser
Élève plutôt bon enfant, qui essaie de tracer sa life. Il parle, pose des questions, parfois pertinentes, à ses camarades et pose encore d’autres questions lorsqu’il ne comprend toujours pas. Il lui arrive même de dire à ses camarades qu’ils racontent n’importe quoi. Il se débrouille comme il peut lorsque ses autres amis se moquent de lui, avançant plusieurs arguments pour prouver qu’il n’a pas tort. A tendance à s’énerver lorsque Miss ne le laisse pas parler.

Stephan Toussaint : Jus d’orange concentré
Aucun risque de le confondre avec les membres des autres clans. Il y a toujours un détail dans son uniforme qui rappelle à tout le monde qu’il fait partie des plus forts. Cravate, élastique à cheveux, chaussettes, voire les trois à la fois… Le titre de sa prochaine rédaction : trop d’orange tue l’orange.

Sanjeev Teeluckdharry: Bal costumé
L’habit ne fait pas le moine, a dit un grand sage. Un adage que cet élève devrait graver en lettres d’or au-dessus de son lit. Car, il aura beau faire des efforts vestimentaires, pour le reste, il va falloir travailler dur, selon ses instituteurs. Devrait étoffer sa personnalité.

Étienne Sinatambou : Le délégué de la classe
Sèche souvent les cours, mais l’excuse est toute trouvée. Il doit en effet souvent se rendre à l’étranger en tant que délégué de classe. Certains se demandent toutefois à quoi peuvent bien servir lesdites missions.

Malini Sewocksingh : Alerte
Surnommée la Diva par ses camarades mauvaises langues. Elle mettrait plusieurs heures à se préparer avant de venir en classe. Parle peu, probablement pour ne pas abîmer son rouge à lèvres.

Sesungkur Sudhir : Questionnaire
Des questions par-ci, des questions par-là, rien à dire, l’élève s’applique. Mais sa «réputation» suscite des interrogations en dehors de la classe. Il est soupçonné d’avoir pris, sans demander, le kass gato de son ami et de l’avoir caché dans une autre poche.

Danielle Selvon : Claudette
Fan inconditionnelle de Claude François, elle aime entonner la fameuse chanson de son répertoire : ça s’en va et ça revient. S’est fâchée avec ses camarades mais veut maintenant faire la paix. Sauf que certains sont rancuniers…

Guito Le poigneur, Salim Abbas Mamode, Alain Aliphon, Patrice Armance , Toolsiraj Benydin: Les «tapeurs» de service
Leur mission : taper du poing… mais sur la table. Ils passent leur temps à essayer d’abîmer le mobilier et devraient, selon les instituteurs, trouver une occupation plus constructive.

Kalyan Tarolah, Gowkaran Oree , Raj Rampertab : C’est who ?
Même leurs camarades de classe ne sont probablement pas sûrs de savoir qui ils sont. Ils ont beau arriver à l’heure à l’école, cela ne fait aucune différence. Ils passent toujours inaperçus.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires