SAJ au secteur privé: «Il faut aller plus vite l’année prochaine»

Avec le soutien de
SAJ lors de la deuxième rencontre du comité conjoint public-privé, mardi 15 décembre.

SAJ lors de la deuxième rencontre du comité conjoint public-privé, mardi 15 décembre.

On le savait impatient devant le manque d’investissement du secteur privé au détriment de la croissance et de l’emploi. Le Premier ministre a, pour la deuxième fois, rencontré les opérateurs économiques dans le cadre de sa vision économique Maurice 2030, mardi 15 décembre. Même s’il n’a pas été virulent envers eux, sir Anerood Jugnauth a confirmé son impatience.  Certains pratiquent l’attitude «wait and see», et selon SAJ, celle-ci est «inacceptable» et injustifiée.

En retour, le chef du gouvernement a concédé  des lenteurs administratives du gouvernement et a promis de les résoudre dans les plus brefs délais.

Outre cette précision, le leader de l’alliance Lepep a annoncé d’autres mesures. Il a indiqué que non seulement le prix de l’internet va être réduit mais que la vitesse sera rehaussée. Selon lui, «c’est un pas important dans la transformation de Maurice en économie digitale». Il a également indiqué que le Air Corridor Project, qui reliera le continent africain à celui de l’Asie et ayant pour moyeux Maurice et Singapore, est en nette progression. 

Sir Anerood Jugnauth a, dans la foulée, annoncé une nouvelle structure au sein de la Tourism Authority à partir de juin 2016. Celle-ci inclura e-application, e-payment et e-licence.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires