PNQ: Bérenger s’intéresse aux nominations faites par la présidence

Avec le soutien de
(Photo d’archives)

(Photo d’archives) 

Lors de sa Private Notice Question du vendredi 11 décembre, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, s’intéressera aux nominations faites par la présidence. Une interpellation qui intervient dans le sillage de son discours sur le Good Governance and Integrity Reporting Bill, présenté en deuxième lecture le jeudi 3 décembre à l’Assemblée nationale. Il avait directement montré du doigt le State Law Office concernant la nomination du directeur de l’Integrity Reporting Services Agency et de celui de l’Integrity Reporting Services Board.

Ce qui a dérangé Paul Bérenger, c’est que l’amendement à la loi ne faisait plus provision pour que le leader de l’opposition soit consulté pour la nomination de ces deux directeurs. Le leader des mauves a d’ailleurs envoyé une lettre à la présidente en vue d’obtenir une explication. «À présent, ils sont nommés par le président après consultation avec le Premier ministre et c’est tout», avait-il déclaré au Parlement, le 3 décembre.

Paul Bérenger veut de ce fait savoir, lors de la séance parlementaire de vendredi, si les nominations faites jusqu’ici en consultation avec le leader de l’opposition seront revues.

Captive Insurance : au moins quatre orateurs

Par ailleurs, à l’agenda du vendredi après-midi: le Captive Insurance Bill et l’Additional Remuneration (2016) Bill. À jeudi soir, Ravi Rutnah le Chief Whip par intérim en l’absence de Mahen Jhugroo, peaufinait la liste des orateurs qui devraient intervenir sur le Captive Insurance Bill. Outre le ministre Roshi Bhadain, au moins quatre autres élus, dont Xavier-Luc Duval et Reza Uteem, prendront part au débat avant de passer au vote.

L’Additional Remuneration (2016) Bill verra l’intervention d’environ huit députés. Le leader de l’opposition Paul Bérenger prendra la parole tout de suite après l’intervention du ministre du Travail Soodesh Callichurn. Les autres intervenants sont notamment Shakeel Mohamed, Kavi Ramano et Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Après cette séance, ce ne devrait être qu’en mars prochain que les parlementaires reprendront le chemin de l’Hémicycle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires