Bilan Lepep: 13 ministres jouent le jeu

Avec le soutien de

«Monsieur le ministre/Dans le cadre du premier anniversaire du gouvernement de sir Anerood Jugnauth, l’express souhaite réaliser un court entretien vidéo avec les ministres/Nous vous saurions gré de bien vouloir nous accorder un rendez-vous à votre convenance/Nous souhaiterions que vous partagiez avec les internautes de lexpress.mu votre bilan d’étape. Merci.» C’est en ces termes que nous avons invité le Premier ministre et ses 23 ministres.

Parmi, treize ont répondu favorablement à notre invitation. Et onze, incluant le Premier ministre, ont joué aux abonnés absents - d’où la chaise vide à la place de leur photo. Les ministres Alain Wong, Ivan Collendavelloo, Roshi Bhadain, Yogida Sawmynaden, Fazila Daureeawoo, Aurore Perraud, Sunil Bholah, Xavier-Luc Duval, Showkutally Soodhun ont dit oui tout de go et ont joué le jeu avec beaucoup de conviction et de passion. Soodesh Callichurn, Pradeep Roopun, Ashit Gungah et Mahen Seeruttun ont pris un peu de temps avant de dire oui.

En revanche, le Premier ministre, Anil Gayan, Nando Bodha, Anwar Husnoo, Prem Koonjoo, Dan Baboo, Ravi Yerrigadoo, Leela Devi Dookun-Luchoomun, Étienne Sinatambou et Vishnu Lutchmeenaraidoo n’ont pas souhaité défendre leur bilan – ce qui est vraiment dommage pour un gouvernement qui avait promis de «gouverner pour le peuple» et d’introduire un ‘Freedom of Information Act’ «pour garantir la transparence et permettre la libre circulation des informations»

Sir Anerood Jugnauth

Malgré des appels et des rappels, le service de presse du PMO n’a pas souhaité se prêter au jeu. «Ce sera fait ultérieurement.»

Xavier-Luc Duval

Excellent communicant, le VPM n’a pas souhaité rater ce rendez-vous avec les internautes de lexpress.mu.

Showkutally Soodhun

Il a été parmi les premiers à accepter notre invitation et il en a bien profité pour étaler son bilan.

Ivan Collendavelloo

Très courtois, le leader du Muvman Liberater a appelé dès la réception de notre lettre pour fixer un rendez-vous.

Vishnu Lutchmeenaraidoo

Le ministre des Finances n’a ni dit oui ni dit non ; il était pris ailleurs, entre autres, avec la compensation salariale...

Roshi Bhadain

Hésitant au départ, en raison du GGIR, il s’est livré après le vote du projet de loi. Il gère deux ministères et avait pas mal à dire...

Yogida Sawmynaden

Le ministre de la Jeunesse et des sports a été fidèle à lui-même : cool, sympa et disponible. Il a compris les enjeux de la com.

Nandcoomar Bodha

Cet ancien journaliste et attaché de presse nous a déçus ; on pensait qu’il allait jouer le jeu, mais non...

Leela Devi Dookun

Nos nombreux appels sont restés lettre morte. Dommage car le Nine-Year Schooling mérite d’être explicité.

Anil Gayan

Pas content du traitement qu’il reçoit de l’express et de Weekly, le ministre nous a boycottés.

Anwar Husnoo

«Non, je vais faire mon propre bilan quand je serai prêt...»

Prithvirajsing Roopun

Après quelques réticences, il a accepté de se livrer, avec modestie et conviction.

Soomilduth Bholah

Il aime communiquer. Il a saisi l’opportunité et a défendu son bilan avec brio.

Fazila Daureeawoo

Après notre évaluation des ministres, elle a compris la nécessité de communiquer. Tant mieux.

Premdut Koonjoo

Il n’a manifesté aucun intérêt à venir défendre son maigre bilan. Dommage car la «Blue Economy» tombe sous lui.'

Raj Dayal

Léger cafouillage autour de l’invitation, puis le ministre s’en est allé à Paris pour la COP21. Occasion ratée.

Alain Wong

Il a été le premier à répondre positivement. Connu pour sa proximité avec le public, il a été à la hauteur de sa réputation.

Soodesh Callichurn

Pris par les négotiations syndicales, le ministre du Travail nous a parlé en dernier, c’est-à-dire hier...

Étienne Sinatambou

Le ministre des Affaires étrangères n’est pas revenu vers nous...

Ravi Yerrigadoo

«Je n’ai rien à dire en cette année 2015 !» Les contribuables sauront apprécier ces mots...

Mahen Kumar Seeruttun

Il avait manifestement beaucoup à dire pour son premier bilan. La version non-éditée de son bilan dure environ 25 minutes...

Santaram Baboo

A-t-il des raisons de craindre les journalistes de l’express ? Toujours est-il qu’il a joué aux abonnés absents...

Ashit Kumar Gungah

Il voulait comprendre le sens de notre démarche. Après nos explications, il s’est livré à nous, sans complexe...

Marie Aurore Perraud

Accueillante, sympa, elle a fait honneur à son passé de journaliste, en faisant le bilan de cette première année.

A lire également : L'alliance Lepep soumise à notre SWOT analysis

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires