Les dates marquantes de l’année politique

Avec le soutien de
Le portrait de Navin Ramgoolam jeté à terre au collège sir Abdool Raman Osman le jour de la proclamation des résultats des élections législatives, le 11 décembre 2014.

Le portrait de Navin Ramgoolam jeté à terre au collège sir Abdool Raman Osman le jour de la proclamation des résultats des élections législatives, le 11 décembre 2014.

L’écrasante victoire de l’alliance Lepep aux dernières élections, l’arrestation de Navin Ramgoolam, l’affaire BAI, Pravind Jugnauth jugé coupable ou encore le vote du Good Governance and Integrity Reporting Bill... Autant d’événements à retenir de l’année écoulée.

  • DÉCEMBRE 2014

Mercredi 17 décembre : Prestation de serment des 24 nouveaux ministres.

Dimanche 21 décembre : Lors du meeting de remerciement de l’alliance Lepep à Vacoas, SAJ annonce «un grand nettoyage».

Lundi 22 décembre : Prestation de serment des 68 députés. Le même jour, l’Additional Remuneration Bill, présenté par le ministre Soodesh Callichurn, est voté.

Vendredi 26 décembre : Mahen Utchanah, Campaign Manager de l’alliance PTr-MMM au n°7, est arrêté après la diffusion d’une bande sonore diffamatoire à l’égard de Kobita Jugnauth.

  • JANVIER 2015

Dimanche 11 janvier : Rakesh Gooljaury, l’ancien homme fort de Navin Ramgoolam, se rend secrètement aux Casernes centrales. Il fait une déposition par rapport au vol commis dans le bungalow de l’ex-Premier ministre dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011, et incrimine celui-ci.

Mardi 20 janvier : Le ministre Showkutally Soodhun est jugé coupable d’avoir manifesté devant les locaux de Radio One le 2 mai 2009.

Mardi 27 janvier : Le discours-programme du nouveau gouvernement est lu par le président de la République Kailash Purryag, au Sir Harilal Vaghjee Memorial Hall.

  • FÉVRIER

Vendredi 6 février : Navin Ramgoolam est arrêté à son bureau de la rue Desforges. Il est conduit aux Casernes centrales, puis à sa demeure à River Walk. Celle-ci est fouillée. Deux coffres-forts sont saisis et transportés au QG de la police.

Samedi 7 février : Le comptage des billets qui se trouvent dans les coffres-forts de Navin Ramgoolam débute. L’exercice dure plusieurs jours et Rs 220 millions sont comptées.

Mardi 10 février : Première séance normale du Parlement.

Vendredi 13 février : L’ex-gouverneur de la Banque de Maurice, Rundheersing Bheenick, est arrêté pour blanchiment d’argent et infraction au Banking Act.

  • MARS

Mercredi 11 mars : Le Premier ministre indien Narendra Modi arrive à Maurice dans le cadre des célébrations de la fête de l’Indépendance.

Samedi 14 mars : L’avoué de Nandanee Soornack, Pazany Thandarayan, est arrêté à sa descente d’avion.

Lundi 23 mars : Vishnu Lutchmeenaraidoo présente le premier Budget de l’alliance Lepep.

  • AVRIL

Vendredi 3 avril : Le permis d’opération de la Bramer Bank est suspendu pour entorse aux pratiques bancaires, notamment concernant des transferts de fonds à l’étranger.

Jeudi 16 avril: Nandanee Soornack est arrêtée à Parme, en Italie. Le lendemain, le CCID enclenche les consultations avec l’Attorney General et le ministère des Affaires étrangères afin de parvenir à un accord avec les autorités italiennes en vue de son extradition.

  • MAI

Jeudi 7 mai : Sanjeev Beeharry, l’ex-Chief Executive Officer de la Mauritius Post and Cooperative Bank, est soupçonné d’avoir accordé plus de Rs 1 milliard de prêts grâce à des garanties douteuses, ou même parfois sans aucune garantie.

Mercredi 13 mai : Alors qu’il était en congé du PTr, Navin Ramgoolam s’invite à une réunion du comité exécutif. Ce qui a provoqué le walk-out d’Arvin Boolell.

Samedi 16 mai : Navin Ramgoolam va en cellule pour la deuxième fois. Il est accusé de blanchiment pour le prêt de Rs 40 millions qui lui a été accordé par la Bramer Bank, de complot et de faux avec le groupe BAI.

Mardi 19 mai : Une centaine d’employés d’Apollo Bramwell reçoivent leur feuille de route. Quant aux autres, ils ont appris qu’une réduction de 5 % à 40 % sera appliquée aux salaires de plus de Rs 25 000.

Mercredi 27 mai : Navin Ramgoolam est interrogé sur les terrains à bail octroyés à Suryadeo Sungkur et Sonu Kumar Jha.

  • JUIN

Mardi 2 juin : Laina Rawat, la fille de Dawood Rawat, comparaît devant le tribunal de Curepipe après avoir passé la nuit au Moka Detention Centre.

Jeudi 4 juin : Le Parlement entérine à l’unanimité la nomination d’Ameenah Gurib-Fakim à la présidence de la République. Elle prête serment le lendemain.

Vendredi 12 juin : Dawood Rawat entame des actions légales contre le gouvernement pour expropriation de biens. Il se tourne vers la cour internationale.

Dimanche 14 juin : Les élections municipales sont marquées par une forte abstention. Le taux de participation total s’élève à 35,6 %, contre 45 % en 2012.

Mercredi 1er juillet : Pravind Jugnauth, qui était alors ministre de la Technologie, de la communication et de l’innovation, démissionne du gouvernement «par principe», après avoir été jugé coupable de conflit d’intérêts dans le cadre de l’affaire MedPoint.

  • JUILLET

Lundi 6 juillet : L’ICAC ouvre une enquête sur le bail de Sun Tan Hotels à la suite d’une communication qui lui est adressée par le ministère du Logement et des terres. Le DPP, Me Satyajit Boolell, aurait donné un avis légal au ministère du Logement concernant cette société alors que son épouse possédait 17,3 % des actions de la compagnie.

  • AOÛT

Jeudi 20 août: La ministre de l’Éducation Leela Devi Dookun-Luchoomun rend public le Nine Year Schooling, un projet de réforme en profondeur du système scolaire.

Samedi 22 août : SAJ présente son Economic Mission Statement Vision 2030.

Lundi 24 août : Le président ghanéen John Dramani Mahama est en visite à Maurice.

Dimanche 30 août : Navin Ramgoolam fait son retour sur le terrain à Sébastopol.

  • SEPTEMBRE

Dimanche 20 septembre: L’ancien Premier ministre fait une sortie publique de plus grande envergure à Kewal Nagar.

Mardi 29 septembre : Showkutally Soodhun assume le poste de Premier ministre par intérim pour la première fois de sa carrière.

  • OCTOBRE

Lundi 12 octobre : Le directeur de Betamax, Veekram Bhunjun, est arrêté puis libéré sous caution. Il est accusé d’avoir comploté avec Navin Ramgoolam et Anil Bachoo pour obtenir un contrat lié à l’acheminement de carburant.

Mercredi 14 octobre : L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur Rajesh Jeetah est entendu aux Casernes centrales dans le cadre de l’enquête sur le contrat de Betamax.

Lundi 19 octobre : Le ministère de la Santé recrute 60 médecins, dont beaucoup sont des proches de membres du gouvernement.

Jeudi 29 octobre : Le Good Governance and Integrity Reporting Bill est rendu public. L’opposition, des députés du gouvernement et les membres du barreau contestent plusieurs clauses de ce projet de loi.

  • NOVEMBRE

Dimanche 8 novembre : Pas satisfaite du Good Governance and Integrity Reporting Bill, la députée du MSM Danielle Selvon claque la porte de son parti pour siéger sur les bancs de l’opposition.

Mardi 10 novembre : L’ancien ministre du Logement et des terres Abu Kasenally est entendu par la police concernant le lopin de terre octroyé au pandit Sungkur.

Vendredi 20 novembre : L’ancien ministre des Infrastructures publiques Anil Bachoo est arrêté dans le cadre de l’enquête sur des contrats alloués par la National Development Unit sans passer par des appels d’offres.

Lundi 23 novembre : Le député travailliste Shakeel Mohamed est arrêté dans le cadre de l’enquête autour de la fusillade de la rue Gorah Issac.

  • DÉCEMBRE

Jeudi 3 décembre : Le Good Governance and Integrity Reporting Bill est finalement voté après plusieurs amendements.

Vendredi 4 décembre : Le gouvernement offre une compensation salariale de Rs 150 à tous les salariés.

Mardi 8 décembre : Choisie pour être vice-présidente, Vidya Narayen se désiste. Elle annonce au bureau du Premier ministre qu’elle renonce à ce poste en raison de la polémique entourant sa nomination.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires