Il y a un an, Lepep virait Ramgoolam

Avec le soutien de
L’express titre le lendemain « Lepep vire Ramgoolam ». En une le portrait de Navin Ramgoolam jeté à terre au collège Sir Abdool Raman Osman à Phoenix.

L’express titre le lendemain « Lepep vire Ramgoolam ». En une le portrait de Navin Ramgoolam jeté à terre au collège Sir Abdool Raman Osman à Phoenix.

Sir Aneerood Jugnauth prononce le discours de la victoire

Sir Anerood Jugnauth prononçant le discours de la victoire de décembre dernier.

Dans la nuit du 10 au 11 décembre 2014, les urnes s’apprêtaient à nous sortir un des résultats les plus marquants de l’histoire politique. L’Alliance Lepep remportait à 47 sièges contre 13 les élections législatives. Retour en images sur ces deux jours.

Retour sur les événements des 10 et 11 décembre 2014.

Paul Bérenger s’apprêtant à aller voter. La confiance était dans le camp rouge-mauve, le leader du MMM ayant promis une victoire 60-0 tout au long de la campagne.

                                              Paul Bérenger vote à la circonscription numéro 16.
 
 
 
Sir Anerood Jugnauth dans l’isoloir.  Il vote à la circonsciption numéro 15.
 
 
Navin Ramgoolam au téléphone dans la circonscription numéro 5.  Il avait déjà senti que
quelque chose ne tournait pas rond.
 
 
Navin Ramgoolam demande à ses activistes et agents de procéder à l’opération «grattage» le jour du vote.
 
 
 
Navin Ramgoolam, ici aux côtés de son épouse Veena, s’apprêtant à aller voter.
 
 
Navin Ramgoolam glisse son bulletin dans l’urne.
 
 

La mauvaise mine de Navin Ramgoolam en attendant que les premiers ballots soient dépouillés au numéro 5.  Que lui chuchote Atma Bumma ?

Navin Ramgoolam quitte l’école où les bulletins sont dépouillés. La défaite est concédée.

Vishnu Lutchmeenaraidoo et sir Anerood Jugnauth, collistiers victorieux,
s’échangeant des confidences ou est-ce des félicitations?

Les partisans du MSM, au numéro 7, ont envahi le centre de dépouillement

Sir Anerood Jugnauth prononce le discours de la victoire.
 

Père et fils Jugnauth se rencontrent à L’hôtel Le Labourdonnais pour une conférence de presse.
Pravind Jugnauth se jette dans les bras de son père.

L’express titre le lendemain : «Lepep vire Ramgoolam». En une, le portrait de Navin Ramgoolam jeté à terre au collège Sir Abdool Raman Osman, à Phoenix.

 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires