Parricide à Bambous: mère et fils maintenus en détention

Avec le soutien de
Un habitant de Bambous, grièvement brûlé a rendu l’âme à l’unité des grands brûlés de l’hôpital Victoria, à Candos, mardi 8 décembre.

Un habitant de Bambous, grièvement brûlé a rendu l’âme à l’unité des grands brûlés de l’hôpital Victoria, à Candos, mardi 8 décembre.

Une charge provisoire de meurtre a été retenue contre lui. Fabio Dimba, 20 ans, soupçonné de tentative d’assassinat sur son père, Gérard Dimba, 51 ans, a comparu en cour de Bambous, mercredi 9 décembre. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle ainsi que celle de sa mère, Sylvia Dimba, également impliquée dans cette affaire. Elle aurait donné une fausse déclaration pour protéger son fils. Une charge provisoire de «culpable omission» a été retenue contre elle.
 
Les suspects ont été arrêtés hier. Selon les premiers recoupements d’information, père et fils qui habitent Bambous auraient eu une vive altercation. Et hier matin, alors que Gérard Dimba dormait toujours, Fabio Dimba l’aurait aspergé de dissolvant avant de craquer une allumette. Informé de cet incident, la police de Bambous s’est rendue sur les lieux.
 
Mais la victime avait déjà été transportée aux services des urgences de l’hôpital de Candos grâce à des proches. Après avoir reçu les premiers soins, Gérard Dimba a été transféré à l’unité des grands brûlés. Lors de l’enquête pour faire la lumière sur ce drame familial, les policiers ont appris de la victime que c’est son fils qui l’aurait aspergé de dissolvant.
 
L'enquête est menée par le CI Badal du poste de police de Bambous et son équipe conjointement avec les membres de la Major Crime Investigation Team. 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires