Vice-présidence: un «ultimatum» lancé à SAJ

Avec le soutien de
La Mauritius Tamil Temples Federation lors d’une conférence de presse le lundi 7 décembre.

La Mauritius Tamil Temples Federation, lors d’une conférence de presse, le lundi 7 décembre. 

«Nous sommes apolitiques mais nous dénonçons l’attitude du Premier ministre envers Menon Murday.» Les propos de sir Anerood Jugnauth (SAJ) sur Menon Murday, dont le nom avait été évoqué pour le poste de vice-président de la République, ont été largement commentés lors d’une conférence de presse réunissant la Mauritius Tamil Temples Federation et d’autres organisations  le lundi 7 décembre.

SAJ avait notamment déclaré avoir «été surpris d’apprendre qu’il (Menon Murday, NdlR) était un attendant, qu’il était le président de la Fédération tamoule et qu’il faisait face à une motion de blâme. Est-ce que je peux faire de cette personne un vice-président?» «Nous lançons un ultimatum à SAJ, il doit corriger cette erreur, rectifier le tir», ont lancé ceux présents. 

Selon Dana Chengen, secrétaire de la Mauritius Tamil Temples Federation, que ce soit par rapport au poste de vice-président ou concernant l’obtention d’un jour férié pour le Nouvel An tamoul, «la communauté n’a rien demandé. C’est la promesse des politiciens».

L’Union tamoule organisera, de son côté, une manifestation mercredi, devant le Parlement pour protester contre la nomination de Vidya Narayen et une autre, jeudi, concernant le jour férié pour le Nouvel An tamoul.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires