Démission du MSM: Danielle Selvon «se rapproche» du MMM

Avec le soutien de
La députée du n°1 siègera en indépendante au Parlement dans un premier temps.

La députée du n°1 siégera en indépendante au Parlement dans un premier temps.

Elle a finalement claqué la porte du MSM. Danielle Selvon, jointe au téléphone, le dimanche 8 novembre, a confirmé que, «pour le moment», elle compte siéger en indépendante au Parlement.

C’est le Good Governance and Integrity Reporting Bill, face auquel elle a affiché son désaccord, qui l’aurait poussée à démissionner. Elle avait clairement affiché sa position en boycottant le bureau politique du MSM, samedi.

«Suite logique»

Au MMM, on laisse entendre que la démissionnaire se prépare à rejoindre les rangs mauves. Sans compter qu’elle a récemment fait les yeux doux à Paul Bérenger.

Mais officiellement, aucun député mauve ne s’avance à en dire plus. Sollicité, le secrétaire général du parti, Ajay Gunness, a affirmé que «c’est une suite logique. Elle mérite d’être félicitée pour son courage et sa ténacité. Nous souhaitons que d’autres députés qui ont émis des réserves au sujet de la loi Bhadain lui emboîtent le pas».

À la question de savoir si la députée du n°1 (GRNO–Port-Louis Ouest) compte se joindre au MMM, Ajay Gunness répond : «When we reach the bridge we shall cross it ! But birds of the same feather flock together.» Il avance que des consultations sont à prévoir dans le courant de la semaine entre le MMM et Danielle Selvon au sujet du projet de loi controversé. D’autre part, des sources mauves vont jusqu’à dire que le parti s’apprête à accueillir d’autres membres de la majorité gouvernementale.

«Indiscipline»

Quant à Mahen Juggroo, Chief Whip, il est d’avis que la démission de la députée «n’est pas une surprise car elle faisait preuve d’indiscipline». «Ce qui est dommage, c’est qu’elle a été élue sous la bannière de l’alliance Lepep aux dépens d’autres candidats potentiels qui ont été sacrifiés. Si elle est si confiante, qu’elle se mesure à nos candidats dans une partielle au n°1», dit-il, interrogé par l’express dimanche soir. Il ajoute, ironique, qu’il souhaite bonne chance au leader de l’opposition.

Pour sa part, Navin Ramgoolam a, lors d’une cérémonie à Brisée-Verdière, dimanche, «félisit madam-la» suivant sa démission du MSM. Selon le leader du PTr, le projet de loi de Bhadain «fragilise clairement le gouvernement».

L’époux de Danielle Selvon démissionne comme attaché de presse

Dans une déclaration à l’express, Sydney Selvon, l’époux de la députée orange, dit avoir informé le ministre de l’Environnement Raj Dayal de sa décision pour des «raisons éthiques». «Je suis avec mon épouse et je vais lui donner des conseils, comme je l’ai fait durant la campagne électorale. Quant à Raj Dayal, il fait un excellent travail», indique-t-il. Il ajoute que «pour la prochaine séance parlementaire, Danielle Selvon siégera en indépendante mais qu’elle entretient d’excellentes relations avec les députés de l’opposition».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires