[Vidéo] Enrichissement illicite: «Peut-être ferons-nous certains amendements», dit SAJ

Avec le soutien de
Sir Anerood Jugnauth et son épouse lors de l’inauguration d’un multi-purpose complex à Piton, le dimanche 8 novembre.

Sir Anerood Jugnauth et son épouse lors de l’inauguration d’un multi-purpose complex à Piton, le dimanche 8 novembre.

Les voix discordantes, tant du côté de l’opposition que de la majorité, ne cessent de se faire entendre à propos du Good Governance and Integrity Reporting Bill. Et alors que sa réaction était attendue, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a déclaré avoir «pris connaissance des critiques, peut-être ferons-nous certains amendements». Il participait à l’inauguration d’un multi-purpose complex à Piton, le dimanche 8 novembre.

Mais, a insisté sir Anerood Jugnauth, ce projet de loi «est absolument vital pour le pays si on veut se débarrasser de la corruption et de l’enrichissement illégal». Lors de son discours, il a indiqué avoir «hérité d’un pays miné par la fraude, la corruption et les scandales. On ne peut reconstruire sur des soubassements pourris. Cela va prendre du temps mais on ne peut laisser certaines personnes s’enrichir sur le dos des autres».

 «Accepter la discipline du parti»

Selon lui, «seuls les gens malhonnêtes doivent avoir peur quand certaines lois sont présentées. Nous prenons des décisions afin de reconstruire le pays et faire en sorte qu’il y ait du progrès». Maurice devrait ainsi devenir un vaste chantier, a-t-il fait ressortir, avec notamment les développements dans le port et les smart cities.

Interrogé sur le cas Danielle Selvon, qui a critiqué la «loi Bhadain» et indiqué réfléchir à son avenir politique, le Premier ministre a souligné que «chacun est libre d’avoir ses opinions mais il y a ce qu’on appelle la discipline. Si vous appartenez à un parti vous devez accepter la discipline du parti. Si quelqu’un n’est pas d’accord avec quelque chose, il peut venir en discuter». Des sanctions seront-elles prises ? «Mo pa pou pran okenn sanction, li pe pran sanction li mem.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires