Bérenger félicite des députés du MSM pour leur prise de position

Avec le soutien de

«Je salue la prise de position des députés du MSM.» C’est une déclaration qui en dit long. Le leader mauve, Paul Bérenger, a tenu, cette après-midi, à féliciter les députés de la majorité pour leur déclaration discordante au sujet du Good Governance and Integrity Bill. À l’instar de Danielle Selvon qui s’oppose catégoriquement à ce projet de loi tant que des amendements n’y seront pas apportés.

Lors de sa conférence de presse de ce samedi 7 novembre, il a dit souhaiter que le vote soit ouvert :«Je lance un appel pour que cette question ne soit pas traitée comme une question partisane.» Paul Bérenger a, de plus, souligné qu’«il semble acquis que le gouvernement ne récoltera pas la majorité de trois quarts». Car «au MMM, dit-il avec verve, on est en faveur d’un retrait des deux amendements dans leur forme actuelle».

Au même chapitre, indique le leader de l’opposition, le projet de loi de l’Asset Recovery Bill ne sera pas à l’agenda de la séance parlementaire de mardi. Selon lui, cela donnera du temps pour réfléchir. Il a rappelé que le MMM est contre le fait que le Directeur des poursuites publiques (DPP) ait la charge de cette unité. «Nous avons toujours été opposés à cette démarche, car le DPP a de lourdes responsabilités sous la Constitution. Mais pour le moment, nous acceptons ce fait. Mais que le gouvernement vienne de l’avant avec la Financial Crime Commission calquée sur le modèle britannique», soutient Paul Bérenger.

Il avance par ailleurs qu’il y a eu des tentatives pour que l’Asset Recovery Unit soit confiée à la Financial Intelligence Unit (FIU). Mais que, cependant, «ce n’est pas son rôle, car la FIU ne fait que transmettre des informations».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires