Parlement : Air Mauritius, les smart cities et Internet au menu

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Parmi les questions à l’ordre du jour de la séance parlementaire du 3 novembre, le nombre de passagers dont les billets ont été rehaussés de la classe économie à la classe business entre 2012 et 2014.

(Photo d’archives) Parmi les questions à l’ordre du jour de la séance parlementaire du 3 novembre, le nombre de passagers dont les billets ont été rehaussés de la classe économie à la classe business entre 2012 et 2014.

Xavier-Luc Duval devrait une nouvelle fois être le Leader of the House, le mardi 3 novembre. Lors de cette séance parlementaire, plusieurs questions seront axées sur Air Mauritius. Parmi elles, le nombre de passagers dont les billets ont été rehaussés de la classe économie à la classe business entre 2012 et 2014. Question qui sera posée par Raffick Sorefan. Quant à Rajesh Bhagwan, il souhaite avoir des informations sur les prêts contractés par la compagnie nationale d’aviation.

Les projets de Mauritius Telecom retiendront aussi l’attention des parlementaires. Aadil Ameer Meea voudra savoir où en est le projet d’installer des Wifi Hot Spots à travers l’île et quel est le mode de financement. Quels sont les endroits qui bénéficient déjà de ce service et quelles mesures seront prises pour réduire le prix de l’Internet ? questionnera, lui, Shakeel Mohamed.

Le document sur le Management Account du CEB, déposé au Parlement par le leader de l’opposition le 22 septembre, reviendra également sur le tapis. Le député du Muvman Liberater Ravi Rutnah demandera au ministre de l’Énergie et des services publics, Ivan Collendavelloo, si une enquête a été menée sur la provenance de ce document. Et si oui, quelles en sont les retombées.

Ce document avait été à l’origine d’une confrontation verbale entre des députés du MMM et Ravi Rutnah. La situation avait dégénéré et ils avaient d’ailleurs failli en venir aux mains.

Le député rouge Osman Mahomed s’intéresse, de son côté, aux smart cities. Notamment à la superficie de terres agricoles qui seront converties dans le cadre de ces projets.

Et Alan Ganoo questionnera le ministre du Commerce sur la fermeture des Salines de Tamarin. Il demandera si des mesures ont été prises pour sauver ce patrimoine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires