[Vidéo] Ramgoolam: «Le projet de loi de Bhadain est une entorse à la démocratie»

Avec le soutien de
Le leader du PTr a longuement commenté le Good Governance and Integrity Reporting Bill, le vendredi 30 octobre.

Le leader du PTr a longuement commenté le Good Governance and Integrity Reporting Bill, le vendredi 30 octobre.

La polémique entourant le projet de loi présenté par Roshi Bhadain ne cesse d’enfler. Après le MMM, au tour du Parti travailliste (PTr) de dénoncer le Good Governance and Integrity Reporting Bill. «Cette loi comporte des implications graves pour les Mauriciens et est une entorse à la démocratie», a affirmé Navin Ramgoolam lors d’une conférence de presse le vendredi 30 octobre

L’ancien chef du gouvernement a également évoqué une «atteinte à la Constitution». Pour lui, Maurice doit être un Etat démocratique. «Cette affaire concerne chaque Mauricien. Il n’est pas possible qu’on puisse avoir le droit de confisquer les biens du peuple. C’est un scandale.»

Il a tenu à préciser que son parti ne s’oppose pas au combat contre la criminalité mais est d’avis que le mécanisme proposé par Roshi Bhadain est inacceptable. «Ils accaparent les pouvoirs qui existent déjà. Les Mauriciens ne peuvent pas accepter cela.»

Travailler en collaboration

Pour le Parti travailliste, le gouvernement doit travailler en collaboration avec les partis politiques, la société civile et les ONG. «S’il faut renforcer la loi qu’il le fasse mais il faut trouver un équilibre. La loi peut être revue à travers le dialogue», a expliqué Navin Ramgoolam. «Le gouvernement a de bonnes intentions, je ne vois pas pourquoi il refuserait de s’ouvrir à des discussions.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires