Minis pa kontan

Avec le soutien de

Des ministres ne voient pas d’un bon œil les négociations entre l’hôtel du gouvernement et Jean-Claude de L’Estrac, pressenti pour être le prochain directeur général de la MBC. Le chef du gouvernement aurait déjà donné sa bénédiction. Ce qui a cloué le bec de ces ministres qui utilisent la MBC pour projeter une image positive d’eux-mêmes. Valeur du jour, rien n’est finalisé. Le secrétaire général de la Commission de l’océan Indien a posé plusieurs conditions préalables pour diriger la MBC, dont une indépendance totale du Conseil des ministres. 

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires