Perte de cheveux: traiter le mal à la racine

Avec le soutien de

Vous avez l’impression que votre chevelure perd de sa densité ? Vous semez des cheveux sur votre passage ? Comment enrayer ce que les spécialistes nomment alopécie (Ndlr : chute ou absence, partielle ou généralisée, des cheveux ou poils) ?

Comme chez les hommes, la perte des cheveux chez la femme est souvent vécue comme une véritable catastrophe. Jour après jour, la taie d'oreiller, la brosse, se couvrent de cheveux, à votre grand dam. Quelles sont les causes de ce phénomène? Existe-t-il des solutions ?

Les causes

Les pertes de cheveux temporaires durent entre trois et quatre mois, elles se répartissent sur l’ensemble du cuir chevelu, et il n’y a pas de zones spécifiquement affectée. Ces chutes sont en général liées à un choc psychologique, à des changements hormonaux, qui sont souvent liés aux diverses périodes de la vie d'une femme (grossesse et accouchement, fausse couche, voire avortement, pré-ménopause et ménopause), des troubles endocriniens ou la prise de médicaments. Une anesthésie générale, un choc opératoire, une hémorragie, une fièvre élevée et prolongée, voire un choc psychoaffectif important peuvent également être responsables de la perte de cheveux.

La perte prolongée

La perte de cheveux prolongée chez la femme peut être une conséquence d’une dépression ou d’un état de stress prolongé, d’une carence en oligo-éléments (zinc, fer, magnésium, calcium), notamment liée à un régime minceur trop restrictif ou à une anorexie. Sont aussi mis en causes : des troubles thyroïdiens, le diabète ou l'excès de cholestérol. La chute de cheveux est alors non localisée; elle s’étend à tout le cuir chevelu et survient environ deux à quatre mois après l’événement qui en est la cause. Elle peut être irréversible et provoquer un affinement du cheveu.

Les facteurs externes

Certains soins capillaires, tels que les colorations, les lissages, les permanentes, peuvent accélérer et aggraver la perte de cheveux chez la femme. Le fait de porter les cheveux attachés, enserrés dans un chignon ou d'avoir des extensions de cheveux accentue aussi ce phénomène.  Le meilleur moyen de lutter contre la perte de cheveux est donc de… changer de coiffure !

Les solutions vitaminées!

Le fer, les acides aminés, le zinc, la silice, le cuivre et les vitamines B contribuent au renouvellement cellulaire du cuir chevelu. Alors, il serait aussi temps de faire attention à ce que vous mettez dans votre assiette. Pensez au germe de blé a l'avantage d'apporter des vitamines B et du cuivre qui favorisent la pousse du cheveu. Ces éléments se retrouvent aussi dans l'oeuf, un concentré de bienfaits pour aider à reconstituer le cheveu. Pour le zinc, pensez aux fruits de mer, au poisson, et à la viande rouge ; pour le cuivre, le blé, l'avoine ou le soja. N'oubliez pas non plus les habituelles sources de protéines (oeufs, viande, légumineuses, et produits laitiers).

Pour ce qui est des vitamines B, elles sont aussi très importantes car elles participent au renouvellement des cellules du cheveu. Les fruits et légumes frais en regorgent (carottes, tomates, oranges en particulier…) mais aussi les pruneaux  ou les poires. N’oubliez pas le thon, l'œuf, la banane, les champignons, les céréales et le pain complet, entre autres. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires