Broyé par une machine à Alteo: Gérard Baya succombe à ses blessures

Avec le soutien de
Gérard Baya (en médaillon), un soudeur d’Alteo Milling grièvement blessé lors d’un accident de travail a rendu l’âme après 10 jours d’hospitalisation, lundi 19 octobre.

Gérard Baya (en médaillon), un soudeur d’Alteo Milling, grièvement blessé lors d’un accident de travail, a rendu l’âme après 10 jours d’hospitalisation, ce lundi 19 octobre. 

Il a pendant dix jours lutté pour sa survie. Mais Gérard Baya, un habitant de Rivière-du-Rempart, âgé de 53 ans, grièvement blessé lors d’un accident de travail, a succombé à ses blessures. Il est décédé à l’unité des soins intensifs de l’hôpital de Flacq aux alentours de 4 heures ce matin, lundi 19 octobre.
 
Le jour du drame, le vendredi 9 octobre, Gérard Baya, soudeur depuis trois ans pour le compte d’Alteo, avait été appelé en renfort pour réparer une machine communément appelée «éboueur»  tombée en panne. Toutefois, personne n’aurait informé le quinquagénaire que la machine, dont le moteur ne fonctionnait plus, était toujours allumée. Lorsque ce dernier a commencé à inspecter l’engin, le moteur se serait tout à coup remis en marche. «Il a été entraîné sur le tapis roulant avant d’être quasi broyé», raconte un de ses collègues, présent au moment des faits. 
 
Après l’accident, l’habitant de Rivière-du-Rempart avait été amputé de ses deux jambes. Une enquête interne a été ouverte par la firme Alteo. Le ministère du Travail, conjointement avec la police, enquête pour déterminer les circonstances exactes du drame.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires