Retransmission des travaux parlementaires en direct: de l’annonce à la réalité?

Avec le soutien de

Une séance spéciale du Parlement aura lieu vendredi. La question de la retransmission des travaux y sera débattue.  

Cela fait à peine deux semaines que le rapport du Select Committee sur la retransmission des travaux parlementaires en direct a été déposé au Parlement. Et le Premier ministre est venu de l’avant, vendredi, en présentant une motion et ouvrant ainsi le débat. Décision saluée par le leader de l’opposition qui s’attendait bien que ce document soit présenté rapidement.  
 
Une séance spéciale se tiendra le vendredi 23 octobre. Le but étant de présenter le rapport du Select Committee, présidé par le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha. La question qui sera débattue est la suivante: «Faut-il retransmettre les travaux parlementaires en direct?» Le rapport, lui, indique clairement qu’il penche en faveur d’une telle démarche.  
 
Si celle-ci aboutit, les travaux parlementaires seront diffusés en direct sur les chaînes de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), sur les sites d’informations ainsi que sur les radios privées. C’est du moins ce que laisse entendre Rajesh Bhagwan, Whip de l’opposition. Ce dernier a également siégé sur le comité.  
 
Dans les rangs de l’opposition, l’on ne cache pas son enthousiasme. Lors de son point de presse, Paul Bérenger a tenu à saluer l’initiative du Premier ministre consistant à présenter une motion concernant le rapport du Select Committee, vendredi prochain. Le leader des Mauves souhaite que le débat soit «fructueux», précisant que le MMM est «totalement en faveur du rapport».
 
Toutefois, Paul Bérenger concède qu’il faudra discuter de plusieurs points devant le Broadcasting Committee, une fois le rapport adopté. Il a tenu à faire ressortir que l’opposition fera également partie de ce comité. «Il y aura un comité parlementaire qui supervisera ces retransmissions. S’il y a des anomalies dans la couverture, l’opposition va faire des critiques», a-t-il déclaré.  
 
Ce que préconise le rapport du Select Committee  
 
Dans les grandes lignes, le rapport du Select Committee recommande la création d’une unité de production à l’intérieur de l’hémicycle de même que l’installation de caméras. C’est cette unité de production qui se chargera de distribuer les images prises vers différentes plateformes. En outre, la création d’une salle de contrôle est envisagée. Des techniciens visionneront les images à partir de cette pièce.
 
Autre proposition du Select Committee: le «live streaming» des travaux parlementaires sur le site du gouvernement. Le comité évoque aussi plusieurs restrictions. D’abord, les images ne pourront pas être dénaturées. Celles qui seront retransmises en direct ne pourront pas être commentées en direct ou inclues dans une émission de débat par les agences privées ou publiques qui les diffuseront.  
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires