[Document] MBC: «Une motion contre la speaker si elle n’agit pas», dit Mohamed

Avec le soutien de

«Le traitement de l’incident par la Mauritius Broadcasting Corporation n’était pas juste et balancé. Ils n’ont même pas passé mon point of order concernant la décision de la speaker de demander à Rajesh Bhagwan de retirer ses mots.» Dans une lettre adressée à la speaker Maya Hanoomanjee, jeudi 15 octobre, le député travailliste Shakeel Mohamed revient sur les incidents au Parlement, mardi, ayant entraînél’expulsion de Rajesh Bhagwan et de Paul Bérenger. Le brûlant dossier: la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Une plainte a été déposée à l’Independent Broadcasting Authority.

Dans sa correspondance à la speaker, le chef de file des Rouges à l’Assemblée nationale dénonce la couverture des incidents de mardi par la station de radiotélévision nationale. «Les journalistes sont invités par la speaker et le traitement de l’information doit être impartial. Le speaker a le devoir d’assurer que c’est le cas et d’agir», souligne Shakeel Mohamed.

Ce dernier déplore également le fait que le hansard ne reproduirait pas les propos tenus à l’Assemblée nationale par Roshi Bhadain. Selon le député rouge, le ministre aurait dit : «Allez, lot cou mo invite twa» et «Twa mo pa pou invit twa.» Des propos qui ont, du reste, été repris dans l’éditorial de Touria Prayag du magazine Weekly, a indiqué le député travailliste. Cela démontre, dit-il, que c’est Roshi Bhadain qui décide qui inviter ou pas à la MBC.

Il dit attendre une réponse de la speaker. «Si la speaker n’agit pas de manière fair and impartial, je verrais avec quelle motion venir à l’Assemblée nationale contre elle

Letter to Madam Speaker by L'express Maurice

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires