Les privilèges accordés à Frank Gleeson détaillés au Parlement

Avec le soutien de

Traitement princier pour Frank Gleeson ? Les privilèges dont a bénéficié ce personnage mystérieux, soupçonné d’être l’architecte du deal controversé entreAir Mauritiuset Airbus l’année dernière, ont été détaillés à l’Assemblée nationale, le mardi 13 octobre, à la suite d’une question de Mahen Jhugroo.

S’il a été précisé qu’aucun contrat n’a été offert à Frank Gleeson pour agir en tant que conseiller de l’ancien Premier ministre, ses séjours à l’hôtel ont été pris en charge par le gouvernement en trois occasions : du 17 au 19 février 2006, du 15 au 16 juin 2006 et du 10 au 12 février 2014. Une voiture avec chauffeur a également été mise à sa disposition du 17 au 19 février 2006 et ses billets d’avion ainsi que ceux de son épouse, au coût de Rs 135 426, ont été pris en charge pour leur visite qui s’est déroulée du 10 au 12 février 2014.

Autre information dévoilée : Frank Gleeson n’a jamais été membre du conseil d’administration d’Airports of Mauritius Ltd, de  Mauritius Duty Free Paradise Ltd et d’Air Mauritius. Ces compagnies n’ont jamais retenu ses services en quelque capacité que ce soit, a-t-il été indiqué au Parlement.

Toutefois, Air Mauritius lui a offert cinq billets d’avion en classe affaires et pris en charge ses frais d’hôtel pour les périodes suivantes : 21 au 23 août 2011, 23 au 28 janvier 2012, 24 au 26 juin 2012, 7 au 11 novembre 2013 et du 9 au 10 juillet 2014.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires