Expulsé du Parlement: Bérenger parle d’un «complot»

Avec le soutien de
Paul Bérenger a vertement critiqué Maya Hanoomanjee lors d’une conférence de presse, mardi 13 octobre.

Paul Bérenger a vertement critiqué Maya Hanoomanjee, lors d’une conférence de presse, mardi 13 octobre.

«C’est la première fois que le speaker demande au Sergeant-at-Arms d’expulser le leader de l’opposition. C’est honteux.» Paul Bérenger a vivement critiqué la décision de Maya Hanoomanjee de l’expulser, de même que Rajesh Bhagwan, de l’hémicycle, le mardi 13 octobre. Le leader de l’opposition a animé une conférence de presse à la mi-journée.

Selon Paul Bérenger, il y aurait eu un «complot» contre le MMM. «Depuis ce matin, il y a un complot pour nous provoquer et pour ne pas répondre à la Private Notice Question», a-t-il soutenu.

Les esprits ont commencé à s’échauffer lorsque la speaker a demandé au député mauve Rajesh Bhagwan de retirer ses propos sur la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), notamment le terme «manipulated», tenus lors de la dernière séance parlementaire. Mais, pour le leader des Mauves, il n’y avait pas de raison pour que le député mauve le fasse car «tout le monde sait que Bhadain manipule la MBC du matin au soir. On n’a jamais pensé que quelqu’un pouvait faire pire que Callikan».

Shakeel Mohamed condamne

Le député travailliste Shakeel Mohamed a également animé une conférence de presse après l’expulsion de Paul Bérenger et de Rajesh Bhagwan. «Nous sommes choqués par ce qui s’est passé et nous exprimons notre profond désaccord. On soutient la position du leader de l’opposition», a-t-il confié. D’ailleurs, après le walk-out du MMM, certains membres du PTr se sont également retirés de l’hémicycle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires