[Vidéo] Journée portes ouvertes: dans les pas de sir Gaëtan Duval

Avec le soutien de
 La salle à manger du campement de sir Gaëtan Duval à Grand-Gaube était ouverte au public hier, dimanche 11 octobre.

 La salle à manger du campement de sir Gaëtan Duval à Grand-Gaube était ouverte au public hier, dimanche 11 octobre.

Grand-Gaube a perdu de son calme habituel hier, dimanche 11 octobre. Et pour cause, plusieurs centaines de personnes venant des quatre coins du pays ont bravé le soleil et la distance pour se rendre au campement de sir Gaëtan Duval. Une journée portes ouvertes a été organisée en ces lieux dans le cadre de l’anniversaire de la naissance de cet homme politique qui, 19 ans après sa mort, continue à influencer les Mauriciens et à rassembler des foules. Pour le ministre Xavier Luc Duval, fils de sir Gaëtan Duval, cet événement qui a clôturé une série d’activités, tenues durant la semaine, était «l’occasion de revivre les bons moments passés dans ce lieu et revoir des amis».

Dès 10 heures, les premiers visiteurs ont investi les lieux. Robes, chemises, pantalons… le bleu était décidément la couleur du jour.  Parmi ces visiteurs se trouvaient aussi bien des amis de longue date de sir Gaëtan Duval que les membres du public lambda, souvent  poussés par la curiosité. À l’entrée de la demeure, une grande marquise blanche a été installée. Tout un pan est dédié à la vie de sir Gaëtan Duval en images. Dans le garage, sa Rolls-Royce trône toujours, ce qui attire les curieux.

Souvenirs

L’accès à l’intérieur de la maison se fait par un escalier sur le côté. Là, il convient de faire preuve de patience. Une longue file d’attente donne accès au salon et à la salle à manger du campement de sir Gaëtan Duval. Ce sont les deux seules pièces ouvertes au public, les lieux étant aujourd’hui occupés par Xavier-Luc Duval et sa famille. Le cortège avance timidement dans un silence respectueux. À l’intérieur, on chuchote plus qu’on ne parle. Et on admire, ce meuble de salon en rotin, cette salle à manger d’époque en bois sculpté, ces défenses d’éléphant ou encore ces statues en marbre et ces tableaux de Malcolm de Chazal. Le bon goût de sir Gaëtan Duval transpire à travers ces objets de valeur. Et les souvenirs affluent.

«Mo larm koulé kan mo pens Gaëtan Duval», laisse échapper Anoop, ancien homme à tout faire de sir Gaëtan. L’absence de ce dernier se fait sentir devant la piscine vide. «La maison n’est plus ce qu’elle était. Gaëtan aimait recevoir. Il recevait tous les dimanches à déjeuner ou à dîner. Des personnalités du monde entier ont été accueillies ici», raconte de son côté Azad Dhomun. À son épouse, Fatima Dhomun de renchérir : «Il venait déjeuner à la maison tous les mercredis. Contrairement à la plupart  des gens, il n’appréciait pas le briani mais aimait le kalia ou encore le steak… bleu.»

Un autre temps

Alors que les uns se remémorent les souvenirs d’un autre temps et font l’éloge de l’intelligence hors pair de sir Gaëtan Duval, d’autres se contentent d’admirer les lieux. «C’est très grand et très beau», font ressortir Mary et Véronique, deux amies de cité Richelieu. Pour Nathalie Too qui en est à sa première visite des lieux, il était important pour elle et sa petite famille de participer à cet événement. «Sir Gaëtan Duval fait partie de l’histoire de notre pays et c’est bien de pouvoir voir et montrer aux enfants où il habitait.»

Et comme la politique n’est jamais loin, des fiches d’adhésion au Parti mauricien social-démocrate étaient disponibles pour le public. À l’extérieur, c’était au tour des marchands ambulants d’attendre impatiemment les visiteurs. Grillades, boissons fraîches, vêtements… sans cela, la journée n’aurait pas été complète.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires