Rezistans ek Alternativ: «De dangereuses décisions dans le domaine économique»

Avec le soutien de
Les membres de Rezistans ek Alternativ ont fustigé la politique économique du gouvernement.

Les membres de Rezistans ek Alternativ ont fustigé la politique économique du gouvernement. 

Ils n’ont eu de cesse de le marteler : le gouvernement de l’alliance Lepep n’a tiré aucune leçon des erreurs de l’ancien régime. Les membres de Rezistans ek Alternativ ont fait part, lors d’une conférence de presse le samedi 10 octobre, de leurs appréhensions concernant les décisions prises par le gouvernement dans le domaine économique.
 
«Leur politique économique est pire que celle de Rama Sithanen et ne cadre pas avec le respect de l’écologie», indique Michelle Chiffonne. Selon elle, les décisions prises par le gouvernement sont «dangereuses et irresponsables». Et, souligne-t-elle, le gouvernement «fuit» devant ses responsabilités en transférant la charge des plus démunis au secteur privé.
 
«Le peuple doit préparer la résistance car le profit est en train de passer avant la notion de protection contre les effets du changement climatique. C’est l’alliance Lepep  qui est à l’origine de la dégradation de l’écosystème du pays», soutient Michelle Chiffonne. Et d’ajouter que «gouvernman pe amen enn politik economik ultra libéral».
 
Ian Jacob, lui, s’est attardé sur le cas des Chagossiens. Rezistans ek Alternativ compte envoyer une lettre au Premier ministre et lui demander de préciser la position du gouvernement sur ce sujet. Il estime qu’il y a un problème d’approche en ce qui concerne Diego Garcia. «Le gouvernement est en train d’utiliser Diego Garcia comme une monnaie d’échange économique.»
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires