Lutchmeenaraidoo: «C’est le rôle de Bérenger de me critiquer»

Avec le soutien de
Lors d’un point de presse, vendredi 9 octobre, le ministre des Finances a donné la réplique au leader de l’opposition.

Lors d’un point de presse, vendredi 9 octobre, le ministre des Finances a donné la réplique au leader de l’opposition.

«C’est le rôle de Paul Bérenger de critiquer en tant que leader de l’opposition. J’étais président de la commission économique du MMM, je ne pense pas avoir changé de bon en mauvais. Il faut juste avoir un peu de patience».  C’est en ces termes que Vishnu Lutchmeenaraidoo a donné la réplique au leader de l’opposition.

Faire décoller l’économie mauricienne

Paul Bérenger avait déclaré, lors de son point de presse sur la situation économique, hier, que le ministre des Finances manipulait les chiffres. Vishnu Lutchmeenaraidoo a déclaré fièrement: «J’avais pris les finances en 1983 avec 20,6 % de chômage. Nous avions réussi le plein-emploi en quatre ans. Je l’ai fait». Pour lui, les projets de son ministère visent à accélérer la croissance, à créer justement de l’emploi pour faire «décoller» l’économie de Maurice.

Le ministre des Finances participait à la signature d’un prêt de 27 millions d’euros entre l’Agence française de développement et Maurice pour le financement d’équipements portiques pour la Cargo Handling Corporation (CHC). Selon le Managing Director de CHC, Gassen Dorsamy, «jusqu’à l’heure nous pouvons stocker 550 000 conteneurs sur notre terre-plein par an mais avec l’extension de la MPA et les nouveaux équipements qui vont arriver d’ici 2017, cette capacité passera alors à 750 000-800 000 conteneurs».   

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires