Après une saisie de cannabis de Rs 2 millions: un cuisinier reconduit en cellule

Avec le soutien de

Une charge provisoire de «drug dealing with aggravating circumstances: cultivating cannabis» a été retenue contre lui. Prakash Puryag, un cuisinier de 51 ans, a comparu en cour de district de Port-Louis, le mercredi 7 octobre. Il avait été arrêté la veille après la saisie de cannabis d’une valeur marchande d’environ Rs 2,4 millions.

La police a objecté à sa remise en liberté, faisant valoir qu’il s’agit d’un délit sérieux. Le quinquagénaire a été reconduit en cellule policière.

Prakash Puryag était dans le collimateur de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Grand-Baie depuis un mois. Les soupçons de cette unité se sont révélés vrais lorsque des plants de cannabis ont été repérés par l’hélicoptère de la police, le Fennec, avec aux commandes l’assistant commissaire de police Parmanand Sookun et le surintendant de police Bobeechurn, sur un terrain en friche à côté de la maison de ce suspect.

Lors de la perquisition menée par les hommes du chef inspecteur de police Bhojraj Seeballuck, mardi 5 octobre, 340 plants de gandia ont été découverts. Ils ont également mis la main sur plus de 1 300 semences de cannabis chez ce cuisinier.

C’est à 9 heures mardi que les officiers de l’ADSU, aidés de leurs collègues de la Metropolitan Division, ont donné l’assaut sur le terrain en friche barricadé à Sainte-Croix. Lors de l’opération, ils ont pris Prakash Puryag en flagrant délit au milieu de cette plantation dissimulée entre des «pikan lulu et des acacias». Outre les plantes et les semences de cannabis, une balance et du matériel pour l’irrigation ont été saisis.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires