Muslim Desk: les contradictions de Soodhun

Avec le soutien de
Showkutally Soodhun au J & J Auditorium le jeudi 1er octobre.

Showkutally Soodhun au J & J Auditorium, le jeudi 1er octobre.

Que cherche à faire Showkutally Soodhun ? C’est la question que se posent plusieurs chefs religieux musulmans. Surtout après sa volte-face concernant le Muslim Desk.

«C’est faux de dire que j’ai annoncé la création d’un Muslim Desk», a déclaré Showkutally Soodhun dans une interview accordée à l’express, le mercredi 30 septembre. Pourtant, trois mois plus tôt, la presse avait relayé la nouvelle du Muslim Desk institué par le bureau du ministre. D’ailleurs, le site Web officiel du Mouvement socialiste militant (MSM) avait repris l’information en titrant : «Un Muslim Desk au bureau du vice-Premier ministre Showkutally Soodhun.»

Le but, avait-on stipulé, était de s’occuper des doléances des Mauriciens de foi musulmane. Dans la foulée, il avait annoncé la nomination de Mahmadally Tayoob Barkatoola comme facilitateur. Ce dernier devait se charger des dossiers concernant le ramadan, le qurbani, le hadj, le problème des visas pour l’Umra, l’ouverture de l’ambassade mauricienne en Arabie saoudite, entre autres. Mais après la déclaration de Showkutally Soodhun, plusieurs religieux musulmans se disent bien étonnés de sa nouvelle prise de position.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires