Carte d’identité: «Il faut une commission d’enquête sur les Rs 1,2 Md dépensées», dit Lalit

Avec le soutien de
Les membres de Lalit lors d’un point de presse à GRNO, lundi 5 octobre.

Les membres de Lalit, lors d’un point de presse à GRNO, lundi 5 octobre.

Après le Regroupman Travayer Sosyal, la semaine dernière, au tour de Lalit de monter au créneau en ce qui concerne la carte d’identité biométrique. Face à la presse, le lundi 5 octobre, les membres ont parlé de «zones d’ombre». Ils disent notamment ne pas comprendre comment Rs 1,2 milliard ont pu être dépensées. «Comment est-on arrivé à un tel chiffre ? Comment le contrat a-t-il été alloué ? Il faudrait mettre sur pied une commission d’enquête.»

Rada Kistnasamy, l’un des membres de Lalit, soutient que «nous ne sommes pas d’accord avec le fait qu’il faille continuer à utiliser la nouvelle carte d’identité biométrique, même si le prix déboursé pour le projet est exorbitant». Lindsey Collen devait, elle, déclarer qu’«on est déçu par la façon dont le gouvernement suit le dossier. La loi n’a pas changé malgré les promesses faites par l’alliance Lepep. Pourquoi l’Etat continue à stocker les empreintes digitales lisibles sur les cartes d' identité alors qu’un jugement a été rendu ?»

Commentant le fait qu’il faut désormais fournir 10 empreintes lors de l’enregistrement pour la nouvelle carte   d'identité, les membres questionnent l’utilité de cet exercice. «Pourquoi donner 10 alors que seulement quatre seront utilisées ?»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires