Hit-and-run à Fond-du-Sac: «Sans l’intervention des gens, mon fils serait mort»

Avec le soutien de
La voiture qui a heurté Pritham Nunkoo, 39 ans, est aussi entrée en collision avec un minibus. © NASURUDIN KERAMUTH

La voiture qui a heurté Pritham Nunkoo, 39 ans, est aussi entrée en collision avec un minibus. © NASURUDIN KERAMUTH

Comme tous les dimanches, Pritham Nunkoo, 39 ans, s’est rendu, le 4 octobre, à la foire pour y vendre des oignons. Mais vers 5h15, une voiture a percuté ce marchand de légumes à proximité de la foire de Fond-du-Sac. Il a eu les pieds écrasés ainsi que les côtes fracturées. Il a aussi été grièvement brûlé. Son état est jugé préoccupant.

Quant au chauffeur de la voiture, il a pris la fuite, mais s’est rendu au poste de police de Plaine-des-Papayes dimanche après-midi.

Quand il a été heurté de plein fouet par la voiture, Pritham Nunkoo a été projeté à terre. Sa moto et ses vêtements ont pris feu. Les autres marchands qui se trouvaient non loin sont intervenus pour éteindre les flammes.

Poursuites légales

«C’est sans pitié que le conducteur a abandonné mon fils. Heureusement que ceux présents sont intervenus, sinon Pritham aurait brûlé vivant sous mes yeux», confie Leela Nunkoo, la mère du blessé. La famille de ce dernier a dû le transporter à l’hôpital, après avoir vainement tenté de contacter la police et le SAMU.

Le père de famille devra subir une intervention chirurgicale et «ce n’est que mardi qu’on saura s’il sera en mesure de marcher mais nous n’écartons pas la possibilité d’entamer des poursuites légales contre le conducteur», explique la mère du trentenaire. Elle se demande comment Pritham Nunkoo, qui est la seule source de revenus de sa famille, pourra désormais nourrir sa fille de trois ans et son fils de dix ans.

La voiture est aussi entrée en collision avec un minibus qui était stationné à côté. S’y trouvaient Nabil Lotchun, qui a été légèrement blessé, ainsi qu’Anita Prayag. Ils ont tenté d’éteindre les flammes. «Si nous avions été sur le trottoir, a déclaré Rita Lotchun, la soeur de Nabil Lotchun, à l’express, nous aurions perdu la vie.» La police de Plaine-des-Papayes a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires