Mauriciens disparus à Mina: Soodhun annonce son «éventuel départ» lundi

Avec le soutien de
 Le ministre Showkutally Soodhun a rencontré les proches des Mauriciens disparus à la Mecque, ce vendredi 2 octobre.

Le ministre Showkutally Soodhun a rencontré les proches des Mauriciens disparus à la Mecque, ce vendredi 2 octobre. 

Le Premier ministre par intérim a convoqué les familles Janoo et Nazurallyà son bureau ce vendredi 2 octobre. Ces dernières sont jusqu’ici sans nouvelles de leurs proches, portés disparus depuis la bousculade survenue à Mina, le 24 septembre dernier, dans le sillage du pèlerinage à La Mecque. Ce sont 5 Mauriciens au total qui manquent à l'appel. «Si nous n’avons pas de nouvelles d’ici dimanche, je suis disposé à me rendre en Arabie saoudite», a déclaré Showkutally Soodhun aux familles. Le conseil des ministres a pris une décision en ce sens, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre par intérim a ajouté que même si un seul Mauricien est porté disparu, il fera le déplacement. Du reste, ce vendredi soir, la Hadj Mission va une fois de plus regarder les photos car beaucoup de cadavres n’ont pas encore été identifiés. «C’est un peu difficile d’identifier les photos parce que nous ressemblons à des Pakistanais ou à des Indiens», a expliqué Showkutally Soodhun.

D’autre part, désormais, au lieu d’empreintes, les autorités comparent les ADN. La Hadj Mission a, de son côté, déjà visité 19 hôpitaux. «Ils iront visiter un dernier hôpital demain.»

Revenant sur son départ éventuel pour La Mecque, Showkutally Soodhun a indiqué qu’il  est «cardiaque mais je vais voyager même si mon médecin me dit de ne pas le faire».

Arrivée des pèlerins

Showkutally Soodhun compte également convoquer une réunion avec Airports of Mauritius (AML) lundi en vue de l’arrivée des pèlerins le 9 octobre. «Il faudra que des ambulances soient mobilisées afin de pouvoir mener des tests et suivre les arrivées. Il faut surveiller si les pèlerins sont malades, détecter la fièvre… Il faudra prendre toutes les précautions.»

Le Premier ministre par intérim d’indiquer que tout malade sera transporté vers l’hôpital de Rose-Belle. «Il y aura aussi une assistance psychologique pour les pèlerins car ils ont été traumatisés.»

Et même s’il a une mission en Chine le 9, Showkutally Soodhun affirme qu’il va tout annuler.  

Durant la conférence, Showkutally Soodhun a aussi reçu un appel de Sam Lauthan qui se trouve, lui, en Arabie Saoudite. Et il l’a alors informé qu’il compte s’y rendre…

Un peu plus tôt, c’est Fareed Jaunboccus de la Hadj Mission qui avait pris la parole. Selon lui, les Mauriciens portés disparus ne sont pas morts. «Ils étaient dans la rue 204 au mauvais moment. Mais nous n’avons aucune réponse quant au fait qu’ils soient morts ou pas.»

«Nous voulons savoir où ils sont, soit ils sont à l’hôpital soit ils sont morts», a, lui confié Nizaam Janoo. Quatre de ses proches sont portés manquants.«Ils sont partis avec une bonne intention. Nous ne nous attendions pas à un tel incident. Mais s’ils sont morts, c’est la volonté de Dieu», a-t-il lancé, résigné.  

Nizaam Janoo a aussi tenu à remercier les autorités pour leur aide. «C’est une angoisse extrême. Nous ne pouvons ni manger ni dormir.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires