[Vidéo] Soodhun au n°10: «J’ai fait en un jour ce que Ramgoolam n’a pas fait en un an»

Avec le soutien de
Le Premier ministre par intérim Showkutally Soodhun au meeting de Bel-Air-Rivière-Sèche mercredi 30 septembre.

Le Premier ministre par intérim Showkutally Soodhun, au meeting de Bel-Air-Rivière-Sèche, mercredi 30 septembre. 

«Mo met li o defi», a lancé Showkutally Soodhun. Le ton est donné : au congrès du MSM à Bel-Air-Rivière-Sèche, ce mercredi 30 septembre, les orateurs, notamment Sudhir Seesungkur, Sunil Bholah ou encore Nando Bodha ont concentré leur tirs sur Navin Ramgoolam.  «Le seul parti au sein duquel nous avons un leader jeune, honnête et sincère est le MSM», a, lui, martelé Showkutally Soodhun, Premier ministre par intérim.

Evoquant le fait qu’il se trouve actuellement à la tête du pays, en l’absence de Xavier Duval et de sir Anerood Jugnauth, il n’a pas manqué de lancer des piques à Navin Ramgoolam. «Ce que j’ai fait en un jour, Ramgoolam en un an ne l’a pas fait», a-t-il déclaré, avant d’énumérer les tâches auxquelles il s’est consacrées dès qu’il a été aux commandes du pays. «Je suis rentré au bureau à 8 h 30 avant la secrétaire, j’ai rencontré les athlètes, rencontré des investisseurs, eu des rendez-vous à 23 heures… j’ai appelé 10 promoteurs et je leur ai dit que si dans six mois nous ne voyons pas des bâtiments construits nous allons leur arracher les terrains qui leur ont été accordés», a-t-il confié à l’assistance. Déjà, a précisé le ministre Soodhun, « j’ai arraché 368 arpents de terre, notamment à Belle-Mare et Palmar». 

Et de revenir sur son parcours. «Quand je me suis réveillé et j’ai fait mes prières, j’ai pensé : hier j’étais fils de laboureur, aujourd’hui je suis PM.»

Showkutally Soodhun a aussi évoqué la bousculade à La Mecque.«Je n’ai pas dormi pendant 5 jours. Pendant toute la nuit, je suis resté en contact avec l’Arabie saoudite et les familles concernées…»

Prenant la parole un peu plus tôt, Nando Bodha est revenu sur les propos de Paul Bérenger, tenus lors des 46 ans du MMM. «Il a dit que la défaite du PTr-MMM était une bonne chose pour le pays. Pendant une année qu’ont-ils fait ? Ils n’ont pris aucune décision. Saviez-vous que Maurice était pourrie financièrement, socialement et économiquement ?», a-t-il lancé à l’assistance.

«Nous avons eu un héritage bien lourd lorsque nous avons pris le pouvoir avec l’instabilité à tous les niveaux, des dettes de plus de Rs 200 milliards, l’aéroport, la prison de Melrose… Le PTr a instauré un régime au sein duquel l’on ne protège que les petits copains et copines»,a, lui, fait ressortir le député Sudhir Seesungkur.   

Et d’appeler cependant la population à faire preuve de patience. «Cela fait moins d’un an que nous sommes au gouvernement. Nous faisons un appel à tous nos militants, prenez patience. Le gouvernement travaille pour améliorer la situation. Lorsque nous allons commencer le développement économique et amener la croissance, vous verrez à ce moment-là…»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires