Administration de BAI : le gouvernement en appelle au patriotisme de PwC

Avec le soutien de
 Le cabinet d’audit PwC réclame Rs 100 millions à la Financial Services Commission.

 Le cabinet d’audit PwC réclame des honoraires de Rs 100 millions à la Financial Services Commission.

Le gouvernement met finalement de l’eau dans son vin. Vendredi 25 septembre, il a invité le cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) à revoir à la baisse ses honoraires pour le travail effectué au lendemain de la chute du groupe British American Investment (BAI). Cette demande lui a été faite «sur une base patriotique» lors d’une réunion entre anciens et nouveaux administrateurs, en présence de la Financial Services Commission (FSC). 
 
«C’est vrai… On nous a invités à revoir nos réclamations à la baisse. C’est facile d’en faire la demande. Nous allons nous pencher dessus. Rien n’a encore été décidé», indique-t-on du côté de PwC. 

Pas plus de Rs 28 millions

Celui-ci a déjà évoqué l’idée d’intenter un procès en réclamation auprès de la FSC, le délai pour le paiement de ses honoraires de près de Rs 100 millions étant arrivé à expiration le même jour. Une note de rappel a déjà été envoyée à Yacoob Ramtoola, Special Administrator de BAI, pour qu’il passe à la caisse.
 
La FSC, de son côté, a déjà fait comprendre qu’elle ne compte pas débourser une somme au-delà de Rs 28 millions pour le travail abattu par PwC quatre mois durant. Le cabinet avait parlé d’une facture de Rs 136 millions, incluant les frais de notaire. Selon une source, rien que les frais de notaire s’élèvent à quelque Rs 18 millions, contre Rs 32 millions pour les avocats.*
Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x