Collendavelloo: «Une baisse du prix de l’électricité n’est pas envisageable»

Avec le soutien de

Le prix de l’électricité pourrait-il être revu à la suite de la baisse du prix du charbon et de l’huile ? C’est ce qu’a voulu savoir le leader de l’opposition au Parlement, mardi 22 septembre. Il avait adressé sa Private Notice Question au ministre de l’Energie, Ivan Collendavelloo. Ce dernier est catégorique: «Le Central Electricity Board n’envisage pas de baisser le tarif de l’électricité.»

Selon le ministre, les prix du charbon devraient augmenter de 3% à 4% durant les prochaines années et ceux de l’huile de 6,7% à 7,5%. Et, a-t-il indiqué, les tarifs du Central Electricity Board (CEB) ne sont pas indexés sur l’inflation.

Ivan Collendavelloo a aussi fait valoir, qu'à partir de juillet 2017, une nouvelle structure salariale y sera mise en place. Et des investissements de Rs 22 milliards seront nécessaires durant les cinq prochaines années.

Autre sujet abordé : le rapport de la Banque mondiale sur la situation énergétique du pays. Pour Ivan Collendavelloo, il «n’y a rien d’alarmant. Mais nous devons prendre des précautions car nous sommes sur une borderline».

Par ailleurs, la Judicial Review de CT Power sera entendue le 24 septembre et celle de Burmeister & Wain Scandinavian Contractor AS le 28 septembre.

Le ministre a également indiqué qu’un nouvel appel d’offres a été lancé pour l’achat de moteurs de 60 MW pour la centrale thermique de Saint-Louis.L’exercice prendra fin le 1er octobre et le contrat devrait être alloué à la fin de l’année.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires