Shakeel Mohamed: «Bhadain aspire à devenir Premier ministre»

Avec le soutien de
Le député du Parti travailliste Shakeel Mohamed a vertement critiqué Roshi Bhadain lors d’une réunion à Plaine-Verte, le mercredi 16 septembre.

Le député du Parti travailliste Shakeel Mohamed a vertement critiqué Roshi Bhadain, lors d’une réunion à Plaine-Verte, le mercredi 16 septembre.

«Il y a une déconnexion totale entre le peuple et le gouvernement.» Salve de critiques de la part de Shakeel Mohamed envers l’alliance Lepep. Il intervenait lors d’une réunion du Parti travailliste (PTr) à Plaine-Verte, le mercredi 16 septembre. «Le chômage est en hausse, le prix des articles de consommation de base prennent l’ascenseur, la roupie a été dévaluée», a-t-il énuméré.

Le député rouge a aussi ciblé le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance. «Roshi Bhadain san okenn dout ena vision ki li pou vinn Premie minis enn zour», a lancé Shakeel Mohammed. Selon lui, «Roshi Bhadain et Xavier-Luc Duval ne sont pas sur la même longueur d’onde. Chaque réponse donnée par Bhadain sur le Double Taxation Avoidance Agreement avec l’Afrique du Sud sonne comme un blâme pour Duval».

«La BAI fermée par vengeance»

Egalement présent lors de la réunion, Rama Valayden s’est attardé sur l’affaire BAI. Selon le nouvel adhérent au Parti travailliste, «la BAI a été fermée par vengeance». Il a ajouté que «SAJ joue avec le pays. De nombreuses sociétés ferment leurs portes, quel signal souhaite-t-il envoyer? Il y a une dérive totalitaire. C’est inacceptable», s’est insurgé l’homme de loi.

Même son de cloche de la part de Reza Issack. Il soutient que la fermeture de la compagnie d’assurances a été planifiée et faite de «façon douteuse». «Eski ti pans travayer ?» s'est demandé Reza Issack en ce qui concerne les employés des filiales de la BAI, de Courts et d’Iframac. Il a souligné que la compagnie existait depuis 49 ans et que tout le monde recevait sa paie.

Rejoignant les propos de ses collaborateurs, Arvin Boolell a lui aussi affirmé que depuis que l’alliance Lepep est au pouvoir «tout n’est que déception totale». «Jamais un gouvernement n’a été en chute libre de cette manière. C’est un drame humain que nous vivons, notamment avec les pertes d’emplois», a expliqué l’ex-ministre rouge.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires