ARRESTATIONS À SUIVRE

Avec le soutien de

Après l’arrestation d’internautes ayant posté des propos à caractère communal sur les réseaux sociaux, la police s’attaque maintenant à ceux qui ont partagé ou ‘like’ ces messages incendiaires. La police essaie tant bien que mal de retracer les internautes qui pour certains ont supprimé les «posts», voire leurs comptes.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires