Arts et culture: l’une des trois conseillères du ministre Baboo intrigue

Avec le soutien de
Dan Baboo est conseillé par Veemla Reedha, Dominique Chaton et Emmanuelle Némorin.

Dan Baboo est conseillé par Veemla Reedha, Dominique Chaton et Emmanuelle Némorin.

C’est un trio féminin qui conseille Dan Baboo, ministre des Arts et de la culture. Le député de l’opposition Joe Lesjongard a souhaité en savoir plus sur elles lors de la séance parlementaire du mardi 8 septembre. Dans la réponse du ministre Baboo, les trois noms cités sont ceux de Dominique Chaton, d’Emmanuelle Némorin et de Veemla Reedha.  

Ce nom intrigue. En effet, peu d’informations sont disponibles sur Veemla Reedha. En tout cas, elle n’est pas issue du milieu culturel. La réponse du ministre Baboo au Parlement indique que Veemla Reedha, Adviser in public relations matters, est titulaire d’un School Certificate. Son contrat d’un an a pris effet le 12 mai dernier. Salaire mensuel: Rs 25 175, plus une allocation de Rs 5 280 par mois pour les heures supplémentaires. Son travail consiste à conseiller le ministre en matière de relations publiques, mais surtout recevoir les artistes et diriger les doléances vers les institutions concernées. 

Première conseillère

Dominique Chaton est sans doute la plus connue du trio. Ancienne conseillère municipale de Curepipe, membre du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), elle a activement soutenu Dan Baboo durant la campagne électorale. Elle est d’ailleurs la première conseillère à ses côtés, son contrat d’un an ayant pris effet le 5 janvier de cette année. Son salaire mensuel : Rs 39 275. Plus l’allocation de transport de Rs 6 600 et autres avantages. Cette commerçante de Curepipe conseille le ministre en matière de planification, d’organisation des activités culturelles sur le plan régional et national. 

La dernière arrivée, selon la réponse du ministre des Arts et de la culture, est Emmanuelle Némorin, son contrat ayant pris effet le 8 juillet 2015. Le Conseil des ministres a pris acte de sa nomination à la présidence du Centre de lecture publique et d’animation culturelle (CELPAC), le 10 avril dernier. Cela en remplacement d’Aimée Chasle, épouse du diplomate et poète disparu Raymond Chasle, qui a longtemps occupé ce poste. 

Si Emmanuelle Némorin vient du milieu de la danse et de l’événementiel, cela ne l’empêche pas de conseiller le ministère en matière de promotion de la lecture. D’origine réunionnaise et mauricienne, elle a une société à Montpellier. Pour s’occuper de la promotion de la lecture, Emmanuelle Némorin perçoit un salaire mensuel de Rs 40 775, plus les avantages.

Les CELPAC sont des bibliothèques que l’Etat propose aux habitants de régions qui justement sont éloignées des institutions de pareille nature. Les CELPAC bénéficient notamment du soutien logistique de l’Organisation internationale de la Francophonie.  

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires