Facettes cachées de… Sen Ramsamy: la positive attitude

Avec le soutien de
Photo de famille en compagnie de son épouse Ambal,  sa fille Mayuri, de son fils Kavishen et de Bingo.

Photo de famille en compagnie de son épouse Ambal,  sa fille Mayuri, de son fils Kavishen et de Bingo.

Sen Ramsamy, consultant en tourisme, nommé directeur de la Tourism Authority, prend ses fonctions lundi 14 septembre. Son chien Bingo tient une grande place dans sa vie, ainsi que les oiseaux. C’est un adepte de la pensée positive… 

Vous lorgniez apparemment du côté de la Mauritius Tourism Promotion Authority. À la place, on vous a offert la Tourism Authority. Déçu ?

J’ai moi-même appris cela dans un journal. En réalité, j’ai postulé une seule fois pour le poste de directeur de la MTPA. C’était en 1996 et je l’avais eu. Saviez-vous que l’on m’a offert ce poste à trois reprises depuis sa création? Mais à chaque fois, il y a eu des lobbies de dernière minute et cela ne s’est pas fait. C’était sans déception, ni amertume de ma part. Après avoir lu la Vision 2030 de SAJ, je me suis dit qu’il fallait donner un coup de main. D’où le fait que j’ai accepté le poste de directeur de la Tourism Authority. Je sacrifie mon travail de consultant international mais étant foncièrement patriote, je me dis qu’il faut que je mette mes compétences au service de mon pays. 

Que faites-vous durant votre temps libre ?

Je lis beaucoup. J’écris aussi beaucoup sur le tourisme. J’écoute de la musique, j’aime faire du sport, et sortir en famille. 

Et pendant vos week-ends?

Le samedi, je passe beaucoup de temps avec Bingo, notre berger allemand de 20 mois, avant d’aller faire le marché au Forum. Tous les marchands qui y sont sont mes amis et j’adore leur parler et même les taquiner.  Certains m’invitent chez eux et j’y vais avec plaisir car ils nous nourrissent. J’adore emmener mon épouse, Ambal et ma fille, Mayuri,  13 ans, au restaurant (NdlR, son aîné,  Lovishen, 21 ans, est le premier jeune Mauricien à devenir pilote chez Emirates Aviation University de Dubayy. Il est actuellement en poste à Lisbonne. Son cadet, Kavishen,  19 ans, étudie la finance à l’université de  Manchester). Le dimanche, je lis tous les journaux. Si nous n’avons pas d’obligations sociales ou familiales, je prépare mon travail car pour moi il n’y a pas d’heure, ni de jour spécifique pour travailler. 

Cuisinez-vous ?

Oui mais quand j’en ai envie. J’aime préparer le gigot d’agneau au miel et au romarin.

Gourmand ou gourmet ?

Gourmet. J’adore la cuisine libanaise. Elle est saine et goûteuse. Mais j’aime aussi la  cuisine japonaise. 

 Un péché mignon ?

Oui, le chocolat, noir de préférence.

 Pratiquez-vous du sport ?

J’aimais jouer au badminton mais j’ai fait une pause car j’ai une douleur au bras. Je fais du treadmill et je soulève aussi des poids pour faire travailler  les muscles.

 Quels livres lisezvous actuellement ?

The Power of Now d’Eckhart Tolle qui parle de l’importance de l’instant présent, un livre très philosophique et spirituellement profond. Je lis aussi Synchro-Destiny de Deepak Chopra qui dit que tout est lié dans la vie et que rien n’est le fruit du hasard. Par contre, je me fais un devoir de lire un paragraphe de The Secrets, avant de sortir le matin. C’est notre breakfast quotidien.

Votre émission de télé préférée ?

Hard Talk sur la BBC.

Quelle musique écoutez-vous ?

Mon premier choix est le classique, de la musique carnatique de Subbuluxmi aux symphonies de Mozart mais j’aime aussi les oldies de Mukesh, Mohammad Rafi et Lata Mangeshkar. Chez les contemporains, j’aime Céline Dion. Côté oriental, c’est sans conteste Shreya Goshal que j’adore. De toutes les façons, j’aime la musique. Je suis d’ailleurs un ancien joueur de flûte. Je m’étais même produit au Plaza.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires