[Vidéo] Ramgoolam: «SAJ panique et sait que le PTr revient»

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam a concentré ses tirs sur le gouvernement lors d’un point de presse ce mercredi 9 septembre.

Navin Ramgoolam a concentré ses tirs sur le gouvernement lors d’un point de presse, ce mercredi 9 septembre.

«SAJ a dérapé et a voulu tirer un avantage politique des incidents dans le Sud.» C’est ce qu’a soutenu Navin Ramgoolam face à la presse, le mercredi 9 septembre. Un point de presse axé sur les dérapages dans le Sud, le week-end dernier.

Le leader du PTr a d’abord condamné avec force les pyromanes qui «mettent en danger le tissu social». «C’est impensable que des gens pensent ainsi. Le PTr a toujours œuvré pour la paix sociale. Heureusement que le calme est revenu.» Mais, a déploré Navin Ramgoolam, «il est malheureux que SAJ a dérapé. Il accuse Rama Valayden et a voulu créer une psychose en décrétant l’état d’urgence». Il en veut pour preuve le fait que lorsqu’il a mentionné l’état d’urgence, «les compagnies offshore ont fermé leurs portes». Pour lui, ce sont de telles actions «irréfléchies» qui font du tort au pays.

Le PTr «pe revini»

Revenant sur les accusations de SAJ à l’encontre de Rama Valayden, il a indiqué que ce dernier «déforme l’information». «Aujourd’hui, Rama Valayden est devenu une cible car il a rejoint le PTr.» Ce qui fait dire à Navin Ramgoolam que SAJ «panique» car il sait que le PTr «pe revini». Et «il fait de plans machiavéliques mais ne pourra pas détruire le PTr. C’est le peuple qui décide».

Le rapport intérimaire sur les courses hippiques a aussi été évoqué lors de ce point de presse. Au Parlement, mardi 8 septembre, SAJ avait indiqué que le document avait disparu. Mais pour Navin Ramgoolam, «l’ex-président de la République lui a bel et bien donné le rapport».

Autre sujet abordé : les préparatifs en vue de l’anniversaire de sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR). «Nous savons que l’événement sera un succès. SAJ a un complexe vis-à-vis de SSR.» Et de déplorer qu’au MGI samedi, le Premier ministre a trouvé le moyen de «souiller la mémoire de SSR». «C’est regrettable que nous ayons un Premier ministre qui agit de la sorte en 2015», a ajouté Navin Ramgoolam. Avant de lancer un appel à SAJ pour qu’il agisse «comme un homme d’Etat et pas comme un vulgaire homme politique».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires