Dérapages sociaux: «C’est par frustration que j’ai posté ces commentaires»

Avec le soutien de

«Il n’était pas dans mes intentions de blesser qui que ce soit.» Cet internaute de 27 ans, arrêté lundi pour avoir tenu des propos jugés incendiaires sur Facebook après la série d’actes de vandalisme dans des lieux de culte, dit «regretter» ce qu’il a fait. «Je présente mes plus plates excuses», a-t-il indiqué dans sa déposition.

«Je ne m’attendais pas à ce que cette affaire prenne une telle ampleur», a-t-il déclaré, ajoutant qu’il a toujours fait preuve de patriotisme. Et d’ajouter que c’est par «frustration» qu’il a posté ces commentaires… Une charge provisoire de «stirring up civil war» a été retenue contre lui.

Un autre internaute de 26 ans a été arrêté le mardi 8 septembre. D’ailleurs, la police a identifié neuf posts à caractère raciste sur Facebook.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires