[Live] Lieux de culte saccagés : SAJ condamne «sans réserve» les incidents du week-end

Avec le soutien de

Lors d’un point de presse, ce lundi 7 septembre, le Premier ministre sir Anerood Jugnauth a vivement condamné les incidents survenus durant ce week-end, où des lieux de culte ont été saccagés. «Les irresponsables qui ont posté des commentaires incendiaires seront retracés et amenés devant la justice», a-t-il fermement déclaré. Suivez notre live.
 
 
15h12: Le Premier ministre indique qu’il a demandé au commissaire de police de recruter plus de policiers. «Mem dan la fors policiere ena bann seki atase ek ancien gouvernman ek nou senti zot kont nou.»
 
15h10 : «Il faut prendre toutes les actions pour arrêter cela. Dès qu’il y aura des preuves, des arrestations auront lieu.»
 
15h08 : «Il y a des personnes qui disent défendre la communauté mais qui pe plis met dife. Je demande à la population d’ouvrir les yeux, de dénoncer ces personnes, d’aider la police. Je lance un appel à la sagesse de la population pour contrer ceux qui ont un esprit criminel.»
 
 
15h05 : «L’ICTA est en train de retracer ces personnes. Les coupables devront aller en prison.»
 
15h02 : SAJ lance une mise en garde à ceux «qui sont derrière tout ça», politiciens, avocats…
 
15 heures : «Ena dimoun pe roul dans loto ek pe zoue cook ek la polis, tou sala pou arete», martèle le Premier ministre. «Bann iresponsable qui pe met bann commentaire incendiaire pou kone tre bientôt. Des dispositions sont prises pour les retracer et les déférer devant la justice», ajoute-t-il.
 
14h59 : «La police a déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour assurer le law and order, dans le Sud en particulier mais aussi à travers le pays.»
 
14h58 : «Notre pays est cité en exemple dans le monde. Malgré les cultures différentes, la paix, la tolérance et l’harmonie ont tout le temps régné. C’est un trésor qu’il ne faut pas qu’on perde. Il faut savoir le préserver dans l’intérêt du pays.»
 
14h57 : «J’ai donné des instructions à la police de ne pas avoir de pitié pour ces personnes.»
 
14h55 : «Je condamne fermement et sans réserve les incidents survenus ce week-end», affirme sir Anerood Jugnauth.
 
14h56 : «Nous sommes un Etat de droit et la loi sera appliquée dans toute sa rigueur»
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires