Le prix de l’essence reste inchangé: les explications d’Ashit Gungah

Avec le soutien de

Ashit Gungah a tenté d’expliquer pourquoi le prix de l’essence est resté inchangé ce samedi 5 septembre. 

La State Trading Corporation (STC) a annoncé, vendredi, que le prix de l’essence était maintenu à Rs 45,95 alors que le litre de diesel accuse une baisse de Rs 2,30. Ce qui a suscité bon nombre d’interrogations. Le ministre du Commerce et de l’industrie, Ashit Gungah, a réuni la presse, le samedi 5 septembre, pour dissiper «la confusion».

Comment est calculé le prix de l’essence et du diesel ? Ashit Gungah précise que Maurice n’importe pas du pétrole brut mais des produits pétroliers raffinés, tels que l’huile lourde, le diesel ou encore l’essence. «Avant d’arriver au produit final, il y a tout un processus à suivre et des coûts supplémentaires, liés au transport et au stockage, entre autres.»

Les prix des produits raffinés sont basés sur le Platts, qui est le «benchmark international». Entre ensuite en jeu le Petroleum Pricing Committee (PPC). Celui-ci se réunit au moins une fois tous les quatre mois et calcule la moyenne des prix du pétrole basée sur deux points: les six derniers mois et une prévision pour les six prochains mois. «D’après les règlements de la STC, il faudrait qu’il y ait une baisse entre 4% et 10% pour que cela soit répercuté. Si par exemple, l’on enregistre une baisse de 3%, cela ne sera pas appliqué», indique le ministre.

C’est le Price Stabilization Account (PSA) qui s’occupe des fluctuations dans le prix. Ashit Gungah fait valoir que le mois dernier, une hausse de 1,3% a été enregistrée mais que le PSA a maintenu le prix. Les fonds de celui-ci sont utilisés pour «absorber les hausses. Si les fonds ne sont pas suffisants, le prix de vente sera alors augmenté». Toute hausse sera maintenue à 10%.

«Vendredi, le PPC s’est réuni et a constaté que la baisse du prix du diesel représente 6,08%, soit Rs 2,30 sur un litre. Etant donné que c’est supérieur à 4%, la baisse a été appliquée.  Malheureusement, pour le prix de l’essence, le pourcentage qui correspondait à la baisse n’était que de 2,15%», explique Ashit Gungah.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires